Ça faisait quelques semaines que j'attendais de pouvoir détailler cette fabuleuse Chevy '53 dans sa dernière incarnation, après avoir régulièrement suivi sa construction sur le FB de Tristan Kustomizing (pour la partie carrosserie et finitions), et scrutinisé l'évolution des travaux, depuis la découverte de la première puis de la deuxième version du coupé à Béthune Rétro, en 2014 et en 2015. Et puis il y a eu les photos du stand Powerglide à Automédon en octobre 2016, et le dernier numéro en date du magasine du même nom (N°42, Août/Septembre/Octobre 2017), avec la couv' et le très bel article dévoilant tout du projet "Kandy Devil". Et là, à Wenduine, même sous la flotte,.. La claque!

Un bijou, cette voiture. La couleur et le travail de peinture, la ligne générale (dont ce chopped top aux proportions parfaites), la sellerie de très bon goût, et surtout la foultitude de modifs imperceptibles pour les néophytes, dont on sent qu'elles ont été longuement pesées et pensées en vue d'un résultat final anticipé sous tous les angles possibles et imaginables... la grille de Corvette, les coins de capot et de coffre arrondis, les phares "frenchés", et les subtiles références à la "petite soeur" de 1955: les feux arrières bien sûr, et surtout le pare-chocs avant qui lui est emprunté sautent aux yeux des amateurs de tri-chevies, et rendent la '53 d'un seul coup beaucoup plus agressive. J'aime bien aussi le fait d'avoir gardé la fine baguette latérale typique de la série 2100, qui, avec les autres touches chromées (bas de caisse et ceinture de pare-brise) affinent et dynamisent encore plus le coupé.

Du grand art..

IMGP8652

IMGP8655

IMGP8671

IMGP8657

IMGP8878

IMGP8679

IMGP8700

IMGP8656

IMGP8680

IMGP8681

IMGP8674

IMGP8874