16 janvier 2018

Tonic Tuesday: Lindy Blaskey & The Lavells, Papa Oow Mow Mow

Comme une foultitude de combos américains des mid-sixties, Lindy Blaskey et ses Lavells n'ont, depuis leur camp de base d'Albuquerque, Nouveau Mexique, enregistré et sorti qu'une poignée de 45-tours entre 64 et 67, dont aux moins deux sont devenus des nuggets: le très British beat revisité garage punk You Ain't Tuff, daté de 66, et cette fantasmabuleuse cover du Papa Oow Mow Mow des Rivingtons, un uptempo doo-wop complétement frapadingue qui avait déjà inspiré, avec le The Bird is the Word des même Rivingtons, cette géniale insanité punk déjantoïde qu'est encore aujourd'hui le Surfin'Bird des Trashmen.

La version de Papa Oow par Blaskey et son groupe - leur troisième single, sorti en 1965 - est au moins du même niveau que ce que les Trashmen on pu enregistrer de mieux, justement, dans le genre réappropriation d'un classique noir transformé en implacable frat-rocker / machine à danser, et j'adore autant cette version que l'original. Too Too Tutt!

Lindy Blaskey & the LaVells - Papa Oom Mow Mow

LB&tL 1

 

Posté par Southpaw à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,