06 juin 2018

Guitar Twangs & Carnal Desire: The Scientists, Eeklo, Belgique, mardi 05 juin 2018

Alors les Scientists, hier soir, à Eeklo? L'un dans l'autre un bon concert, et le plaisir d'entendre en live les morceaux les plus mémorables de la période la plus féconde, et désormais mythique, du combo, sans oublier l'opportunité de croiser les trois piliers historiques de la formation de l'époque à savoir les excellentissimes Boris Sujdovic, bassiste métronomique et cooler than cool, Tony Thewlis, l'homme qui transforme n'importe quelle guitare en nid de bourdons en furie, et, last but not least, la très MoTuckeresque Leanne Cowie, ex-manageuse/roadie/chauffeuse et batteuse (post-Brett Rixon) du groupe dans les mid-eighties. Et le Kim Salmon? Le centre de toutes les attentions, bien sûr, look impec' de beat poet sulfureux et frénétiquement romantique à peine déglingué par le passage du temps, mais voix souvent un peu défaillante et performance un poil moins carrée que ses collègues, d'où quelques baisses de régime qui m'ont empêché d'atteindre le Valhalla, comme je l'espérais.

Bon, faut dire que j'étais crevé-de-chez-lessivé, mardi soir, aussi, mais par contre le souvenir de l'impact des titres joués par le quartet m'a depuis donné envie de me replonger durablement dans la disco du combo. J'ai retrouvé à Eeklo ce qui m'avait tétanisé il y a plus de trente ans, à l'écoute (au casque!) de leur cover de Creedence et de leur maxi-45-trs Demolition Derby, cette boucle de fuzz furibarde, de rythmique tribale, de lyrics désespérés et menaçants, et d'éructations enragées et hallucinées qui définissent depuis mes jeunes années une bonne partie de mon Australie fantasmée, au même titre que les productions des Beasts Of Bourbon, ou les premiers films de Peter Weir ou de George Miller. You only live twice pour débuter le gig, et les perles acides se sont enchainées, presque non-stop - à part un détour "titres récents" via l'anecdotique Mini Mini Mini emprunté à Dutronc et l'original Perpetual Motion, plutôt pas mal - puis Solid Gold Hell, Nitro ("This heart doesn't run on blood, this heart doesn't run on love, this heart beats on pure Nitro"..) Murderess in a purple dress, Blood Red River, Happy Hour, Atom Bomb Baby et bien sûr Swampland et We Had Love en bouquet final, fuck yeah c'était bon quand même!

Quelques unes de mes shitty pics prisent à la volée, en attendant de bien meilleurs clichés sur le FB du N9 Muziekclub.

Scientists2 (2)Scientists1 (2)

Scientists4 (2)IMG_1815 (2)

IMG_1797 (2)IMG_1811 (2)

Bonus Track : les superbes photos du gig sur l'album FB du N9 en cliquant sur la photo ci-dessous!

scientists Eeklo pix

 

 

 

Posté par Southpaw à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,