1968. Après quelques années à avoir accompagné des pointures comme Tina Turner et James Brown, Linda Lyndell tente de se lancer en solo via deux singles sur Stax/Volt. Le premier 7" fait flop mais le second, What a Man, cartonne dans les charts R&B. Mais Linda est blanche, et, bien que ça n'ait jamais posé aucun problème quand elle était gamine et qu'elle chantait le gospel indifféremment dans les églises noires et blanches, son succès déplait au Klu Klux Klan local et la Linda finit par renoncer à sa carrière sous la menace et les pressions diverses. Dommage pour elle, reste cette super soulful piste qui se glisse encore sans soucis dans toute bonne mixtape aujourd'hui. Enjoy.

Linda Lyndell - What a Man

Linda L 1