En 1941, juste avant la conversion de l'industrie automobile américaine à l'effort de guerre - et, en ce qui concerne Buick, à la production de staff cars pour l'armée (en plus des chasseurs de chars M18 Hellcat et des moteurs pour les forteresses volantes B-24 Liberator) - la division de luxe de la General Motors produisit en grands nombres des voitures "civiles", déclinées en cinq gammes, ou series (Special, Super, Roadmaster, Century et Limited), avec quatre longueurs de chassis différentes et deux moteurs huit-en-ligne de 248 et 320 c.i. respectivement. Ajoutez à cela la possibilité de choisir entre deux types de carrosseries, dont le très aéronynamique look "torpedo" introduit par GM cette année là, et le client n'avait que l'embarras du choix, pour rouler classe et stylé.

Ce beau Two-Door Coupe Sedanette (la carrosserie fastback), Model 46S (avec le chassis le plus court), en finition Special m'a tout de suite attiré dimanche dernier à Raismes, autant grâce à son pédigrée d'origine qu'à cause de la subtile customisation typée fifties choisie par son proprio: déchromage partiel (les baguettes latérales sur les ailes, le logo sur la malle arrière et les lettres chromées "Buick Special" encadrant le bout du capot, remplacés par un fin pin-striping bicolore), mais aussi jantes steelies rouges, bien élargies à l'arrière, lui donnant cette assise trapue bien dans l'esprit hot rod. Et comme le reste du magnifique accastillage très Art-Déco a été conservé, il y avait de quoi passer un bon moment à tourner autour de cette belle "petite" américaine des 40's..

IMGP9170

IMGP9163

IMGP9153

IMGP9164

IMGP9168

IMGP9352

IMGP9156

IMGP9157

IMGP9158

IMGP9166

IMGP9155

IMGP9161

IMGP9160

IMGP9356

IMGP9162

IMGP9357

IMGP9351