Une vidéo pour bien commencer la semaine, disponible sur le net si on cherche un peu. Juste l'envie de partager une découverte récente, un vieux favori, ou un truc qui était passé sous mes radars jusqu'ici.

A music video to get the week started. I just felt like sharing a personal favorite, a recent find, or the stuff that had slipped under my personal radar so far.

13 janvier 2020

This Week's Music Video - Randy & The Rainbows + Blondie, Denis(e)

Le Queens, New York, 1963. Randy & The Rainbows, un quintet de doo wop monté l'année précédente par deux paires de frangins, les Safuto et les Zero, décroche la timbale avec leur premier single, Denise, dans les charts r'n'b et pop. Quinze ans plus tard, Blondie reprend le titre, le masculinise et en fait le hit et le standard que l'on connait encore aujourd'hui - la version studio est pas mal, mais cette version en live nettement plus punchy vaut aussi le détour! Enjoy.

Blondie - Denis

Randy & The Rainbows - Denise

Blondie - Denis


06 janvier 2020

This Week's Music Video - Buck Owens & His Buckaroos, I've Got A Tiger By The Tail

1965. Les Buckaroos et leur leader Buck Owens enfoncent pour la deuxième année le clou du Bakersfield Sound, cette variante de la Country Music très influencée par le rock'n'roll, qui posera les bases de la Outlaw Country des décennies suivantes. Un hit parmi les nombreux succès du combo, ce I've got a tiger by the tail pétille encore pas mal 55 ans plus tard, non?

Buck Owens & His Buckaroos - I've Got A Tiger By The Tail

Posté par Southpaw à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 décembre 2019

This Week's Music Video - The Knickerbockers + Nancy Sinatra, Lies

Le groupe ne venait pas tout à fait de New York, mais de suffisamment près (Bergenfield, New Jersey), pour justifier le choix de ce patronyme historique. Par contre, en termes 'historiques" justement, les Knickerbockers ne durèrent que quelques saisons, le temps de surfer - en trois albums composés de quelques originaux et des mêmes reprises que tout le monde - sur la vague Mersey Beatlemaniaque qui submergea les States au milieu des sixties, avec pour seul et unique leg aujourd'hui quelques pistes pas mauvaises du tout et surtout ce killer hit, Lies, daté de 1965. Enjoy.

Knickerbockers - Lies

J'adore aussi la version de Nancy Sinatra enregistrée en 1966 sous la houlette de Lee Hazlewood. Enjoy aussi!

Nancy Sinatra - Lies

Posté par Southpaw à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 décembre 2019

This Week's Music Video - The Stems, Under Your Mushroom

Déjà posté un titre des Stems en guise de T.W.M.V. il y a trois ans, mais je ne vois aucune raison de se priver de ce genre de gourmandise aussie classic en cette fin d'année. Enjoy The Mushroom.

The Stems - Under Your Mushroom

Posté par Southpaw à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 décembre 2019

This Week's Music Video - The Limboos, Big Shot / The Limboos en concert au Flow, samedi 14 décembre 2019

Saturday Nite and I just got une grosse envie de shake, shout and shimmy.. ça tombait bien, il y a deux jours, le Flow avait eu la bonne idée d'organiser toute une soirée gratuite Groove In The Hotte, à la Maison Folie Moulins à Lille, avec une floppée de dee-jays et de perfs live afro, funk, soul et 60's beat dans les différents espaces de la MFM.

On y allait surtout pour les Limboos, ce gang de madrilènes déjà passés par chez nous en 2017 lors du (regretté) Roubaix Vintage Weekender, et qui m'avait bien plus sur scène à l'époque, malgré quelques réserves sur les compos. Après un bon moment au bar passé à savourer les pépites 60's distillées au format 7-inches par le collectif de DJs rémois Back In Time et un petit détour par le (bon) set 70's funk des Atomic Ladies en première partie, les cinq membres des Limboos investissaient la scène pour un bonne heure d'exotic latin soul rhythm'n'blues d'excellente facture, à la hauteur de leur très bon troisième et dernier long-play en date, Baia, paru il y a peu sur Penniman Rds, impeccable label et record store madrilène au goût très sûr.

Un chouette gig caliente à souhait donc, du rock'n'roll truffé de références kewl mais pas envahissantes et cette capacité typiquement ibérique à mixer naturellement influences latines et anglo-saxonnes, pourvues qu'elles cochent toutes les cases "groovy"... ça m'a donné un furieuse envie de retourner à Madrid pour me recharger les batteries..

Allez hop, une 'tite vidéo d'un des titres de leur dernier album en guise de T.W.M.V. pour commencer la semaine, plus quelques photos prises au smartphone pendant la soirée. Enjoy.

The Limboos - Big Shot

2019-12-14 23

2019-12-14 232019-12-14 232019-12-14 23

2019-12-14 22

GinttheH 1

2019-12-14 22

2019-12-14 21

 


09 décembre 2019

This Week's Music Video - Robert Parker, Barefootin'

1966. Robert Parker, natif de la Nouvelle Orleans et suave saxophoniste derrière des pointures locales telles que le Professor Longhair, Irma Thomas ou Fats Domino, sort ce tubesque Barefootin' (face-A du Let's Go Baby Where the action is déjà posté ici) et cartonne illico. Certes, dans cette vidéo d'époque, il danse comme un pied (ha ha), le playback est tout pourri, mais la go-go danseuse pieds nus est craquante à souhait et le titre assure grave, greasy, groovy, swingin' rhythm'n'blues comme on l'aime dans R.K.T. - Enjoy!

Robert Parker - Barefootin'

Posté par Southpaw à 05:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 décembre 2019

This Week's Music Video - Jeffrey Lewis & The Voltage, LPs

Le nouvel album de Jeffrey Lewis, Bad Wiring, est un petit bijou - rien d'étonnant en soi, on a l'habitude! - mais la piste qui me réjouit par dessus tout, c'est ce pétillant et primesautier LPs, parfaite petite perle antifolkpopunk'n'roll au minimalisme accrocheur à souhait. Mais au delà du son, c'est le storytelling qui me réjouit à chaque écoute, cette histoire universelle (si, si, j'en connais partout, et j'en suis!) du type qui devient addict aux vinyles et ne se sent bien que quand il a laché quelques biffetons en échange d'un ou deux ou dix 33-tours.

La chute est bien entendu très ironique, J.L. annonçant le retour en grâce du CD, cet affreux et aujourd'hui complètement uncool support qui déborde des bacs des soldeurs et second-hand shops, mais dont le héraut new-yorkais prédit le retour en force dès que les jeunes fauchés, obsédés audiophages et autres dévoreurs de music se seront rendus compte que leur vinyles favoris commencent à atteindre des prix franchement déraisonnables, et qu'on les prend, comme d'habitude, pour des con-sommateurs décérébrés et hipstérisés tout juste bons à sortir leurs portefeuilles pour se donner l'impression d'être kewl! Bien vu, l'ami..

Ah oui, au fait, Jeffrey Lewis sera en concert à Lille le jeudi 27 février prochain à La Bulle Café (Maison Folie Moulins).. Pass da wurds..

Jeffrey Lewis & The Voltage - LPs

Posté par Southpaw à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 novembre 2019

This Week's Music Video - Theo Lawrence, Prairie Fire + Petit Coeur

Des fois tu te lamentes parce que tu trouves qu'aujourd'hui, tu as bien du mal à tomber sur un disque qui tient la route du début à la fin, et tu te consoles avec les deux ou trois ou quatre titres qui sortent du lot sur le lp d'un nouveau combo prometteur que tu as pourtant envie d'aimer en entier. Et puis, paf, comme ça d'un seul coup tu mets les mains sur un long-jeu qui ne comporte absolument aucun filler, dans lequel chaque titre fait mouche d'une manière ou d'une autre, et ou tout te touche, de la production à l'écriture, de la voix aux influences reventiquées - ou pas.

C'est le cas de ce Sauce Piquante, second album paru il y quelques semaines du franco-canadien Theo Lawrence, qui nous avait bien séduit sur scène en première partie de Gaspard Royant, au Poche à Béthune l'année dernière, et qui revient sans ses Hearts avec un album d'une efficacité et d'une maturité remarquable. Les influences (de Roy Orbison à Gene Clark, de Doug Sahm au Everly Brothers, du Tex Mex au country-folk à la musique cajun,..) affleurent sans jamais parasiter l'interprétation, et les compos sont d'une qualité impressionnante.

Un exemple via le Prairie Fire ci-dessous, et aussi ma piste favorite, ce Petit Coeur qui à chaque écoute me téléporte direct auprès de ma Jolee Blond', à Bayou Teche, au bord de l'Atchafalaya River! Magique.

Theo Lawrence - Prairie Fire

Theo Lawrence - Petit cœur

18 novembre 2019

This Week's Music Video - The Handsome Family, Far From Any Road + In The Air

Un bon souvenir de TV series.. la première saison de True Detective avait été un vrai choc en 2014. L'intrigue, l'atmosphère et le jeu habité des deux acteurs principaux, Matthew McConaughey et Woody Harrelson, avaient contribué à faire de cette anthologie, épisode après épisode, une mémorable série culte. On avait aussi été nombreux à craquer sur l'envoûtante opening song, signée The Handsome Family, une piste ultra-addictive de néo-folk/Americana gothique et hantée qui collait parfaitement au climat moîte, oppressant et délétère de cette poignante histoire de  chasse obsessive au tueur en série.

Mais on aurait tord de réduire le travail de ce duo mari & femme (Brett et Rennie Sparks) basé à Albuquerque, New Mexico, à ce seul titre emblématique, aussi fabuleux soit-il; la discographie de la Handsome Family est riche en titres de qualité, et en albums (une douzaine à ce jour) qui ont résisté à l'épreuve du temps - témoin ce chouette In the Air issu de leur album éponyme paru en 2000. Enjoy.

Handsome Family - Far From Any Road

HSME FMLY

The Handsome Family - In The Air

Le groupe sera à l'affiche de la prochaine édition du Roots & Roses Festival, le premier mai prochain à Lessines, et ça c'est très kewl!

11 novembre 2019

This Week's Music Video - Cracker, Turn On Tune In Drop Out With Me

Cracker, combo monté par l'ex-Camper Van Beethoven (remember Take The Skinheads Bowling?) David Lowery, a sorti plus d'une quinzaine d'albums depuis 1992, malheureusement pas toujours aussi inspirés que ses premiers efforts, mais même sur les productions moyennement excitantes et plus récentes du groupe (ici, Sunrise In The Land Of Milk & Honey, 2009), ont peut toujours extirper une perle qui vous fait la journée ou la semaine, comme ce très addictif Turn On Tune In Drop Out With Me. Enjoy.

Cracker - Turn On Tune In Drop Out With Me

Posté par Southpaw à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,