12 juin 2019

Rock 'n' Wheels #4: Sweet Yellow '46 Plymouth Convertible

Aussi jolie et appétissante qu'une motte de beurre fraîche en train de fondre au soleil de Raismes, ce beau convertible tout en rondeur Plymouth 1946 en version Special Deluxe (le haut de gamme de la marque au logo hommage au Mayflower), propulsé par son robuste et rustique six-en-ligne de 95 chevaux, donnait irrémédiablement l'envie d'aller faire une petite ballade cool cheveuzauvent sur les p'tites départementales du valenciennois. En pensant au bonheur des américains qui, dès 1946 et pendant que les européens commencaient tous juste à pouvoir à peu près manger à leur faim, purent enfin dépenser leurs dollars en belles voitures neuves, lorsque le gouvernement américain autorisa les constructeurs automobiles à reconvertir leurs usines à la production civile commerciale.

IMGP9212

IMGP9214

IMGP9230

IMGP9229

IMGP9227

IMGP9236

IMGP9234

IMGP9213

IMGP9215

IMGP9232

IMGP9239

IMGP9228

IMGP9216

IMGP9240

IMGP9364

Posté par Southpaw à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


09 juin 2019

Rock 'n' Wheels #4, Raismes, Buick Two-Door Sedanette 1941

En 1941, juste avant la conversion de l'industrie automobile américaine à l'effort de guerre - et, en ce qui concerne Buick, à la production de staff cars pour l'armée (en plus des chasseurs de chars M18 Hellcat et des moteurs pour les forteresses volantes B-24 Liberator) - la division de luxe de la General Motors produisit en grands nombres des voitures "civiles", déclinées en cinq gammes, ou series (Special, Super, Roadmaster, Century et Limited), avec quatre longueurs de chassis différentes et deux moteurs huit-en-ligne de 248 et 320 c.i. respectivement. Ajoutez à cela la possibilité de choisir entre deux types de carrosseries, dont le très aéronynamique look "torpedo" introduit par GM cette année là, et le client n'avait que l'embarras du choix, pour rouler classe et stylé.

Ce beau Two-Door Coupe Sedanette (la carrosserie fastback), Model 46S (avec le chassis le plus court), en finition Special m'a tout de suite attiré dimanche dernier à Raismes, autant grâce à son pédigrée d'origine qu'à cause de la subtile customisation typée fifties choisie par son proprio: déchromage partiel (les baguettes latérales sur les ailes, le logo sur la malle arrière et les lettres chromées "Buick Special" encadrant le bout du capot, remplacés par un fin pin-striping bicolore), mais aussi jantes steelies rouges, bien élargies à l'arrière, lui donnant cette assise trapue bien dans l'esprit hot rod. Et comme le reste du magnifique accastillage très Art-Déco a été conservé, il y avait de quoi passer un bon moment à tourner autour de cette belle "petite" américaine des 40's..

IMGP9170

IMGP9163

IMGP9153

IMGP9164

IMGP9168

IMGP9352

IMGP9156

IMGP9157

IMGP9158

IMGP9166

IMGP9155

IMGP9161

IMGP9160

IMGP9356

IMGP9162

IMGP9357

IMGP9351

Posté par Southpaw à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 septembre 2018

Béthune Rétro 2018 - Bombacitas! 1946-1948 Chevy Fleetline ou Coupe?

Euh..Les deux, of course! Bien difficile en effet de choisir entre le coupé Fleetmaster et la sedan deux-portes Fleetline, tous les deux très proche de l'origine et juste un peu rapprochées du sol, avec leurs multiples accessoires d'époque et une déjà belle quantité de chromes rutilants pour des caisses qui, à l'instar de la Lincoln d'un des posts précedents, n'étaient autres que des modèles prewar reliftés dans l'urgence à la sortie de la guerre..

IMGP6226

IMGP6190

IMGP6223

IMGP6194

IMGP6228

IMGP6225

IMGP6205

IMGP6232

IMGP6224

IMGP6191IMGP6220

IMGP6193

IMGP6202

IMGP6221

IMGP6188

IMGP6227

 

16 septembre 2018

Béthune Rétro 2018 - Lincoln Continental Coupe

Monumental.. Ce coupé '47-'48 est la dernière évolution du modèle spécial souhaité en 1939 par Edsel Ford, le fils de Henry, qui désirait à la fois une caisse classieuse pour ses vacances et un véhicule susceptible de promouvoir la marque de luxe du groupe Ford. Propulsé par un aristocratique Lincoln-Zephyr V12 (!) de 4,8 litres, le modèle de '39 était sublime, alliant lignes "Streamline Moderne" (la version américaine du mouvement Art Déco) et influences européennes (comme la roue de secours apparente logée derrière la malle arrière - d'où le nom "Continental"), avec élégance et panache. Mais à la fin de la seconde guerre mondiale, Lincoln décida de revamper rapidement son coupé / cabriolet emblématique en lui gonflant ses ailes avants et arrières, et en lui concoctant cette maousse calandre façon cathédrale baroque! Spectaculaire, non?

IMGP6016

IMGP6021

IMGP6017

IMGP6023

IMGP6024

IMGP6019

IMGP6018

IMGP6015

IMGP6025

29 août 2018

Béthune Rétro 2018 - Two Cool Coupes by Ford!

Deux raretés sur la place du 73ème, tant les "postwar" Fords sont peu courantes sous nos cieux. Produites de 1946 à 1948 sur la base du modèle 1941, ces Fords étaient l'ultime relifting d'un véhicule à la conception déjà ancienne, proposé à l'arrache par Dearborn pour satisfaire la demande pressante de voitures neuves et "civiles" après la guerre, en attendant la fameuse Ford '49 et sa toute nouvelle conception "ponton", streamlinée et futuriste, qui allait devenir la chérie des customiseurs sous l'affectueux sobriquet de "Shoebox".

Les deux coupés Super De Luxe 1947-48 hot-roddés présents ce samedi à Béthune ont subit un traitement bien différent: à la fois radical (la garde au sol, les jantes modernes, la teinte flashy) et traditionnelle (le flaming, le pare-chocs De Soto pour la touche kustom,  la face avant complètement d'origine), le coupé jaune, à la finition irréprochable, est spectaculaire à souhait. Le coupé gris suggère plutôt un véhicule d'atelier, avec son lettrage sur les portières et sa finition work-in-progress très fifties, la caisse encore très proche de l'origine d'un hot-rodder qui roule tous les jours et qui bosse sur sa bagnole quand il le peut. Franchement, j'aime autant la seconde que la première!

IMGP6241

IMGP6236

IMGP6237IMGP6288

IMGP6244

IMGP6246

IMGP6293

IMGP6243

IMGP6238

IMGP6245

IMGP6292 1

Posté par Southpaw à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


21 septembre 2017

Retour au Retro Sur Mer Vintage Weekender 2017 - Some kool Chevy pickups and the lonesome Ford

Ben oui, il y avait le contingent régulier de pickups Chevrolet, dont un bien slammé 3100 "bull nose" de '54, un fingerlickin' good AK Series des mid-forties à la patine soigneusement travaillée, et un seul et unique - mais imposant - Ford F-100 '59 StyleSide à benne courte, tout simple et très cool, avec sa teinte noire, ses ridelles et ses steelies rouges. De bien beaux workhorses repartis pour une nouvelle vie!

IMGP8859

IMGP8861

IMGP8857

IMGP8860

IMGP8645

IMGP8695

IMGP8696

IMGP8646

IMGP8693

IMGP8746

IMGP8909

IMGP8911

IMGP8912

IMGP8899

IMGP8892grande

IMGP8895

IMGP8893

IMGP8891

IMGP8896

20 septembre 2017

Retour au Retro Sur Mer Vintage Weekender 2017 - 1941 Cadillac Series 62 Coupe

La dernière prewar Caddy était également la première à recevoir les améliorations stylistiques qui allaient définir le look des produits de la marque une fois la seconde guerre mondiale terminée: phares intégrés aux ailes avants, disparition progressive des marche-pieds, streamlining de plus en plus prononcé,.. Ce superbe exemplaire strictement d'origine (à part les casquettes de phares translucides) avait un classe folle, et ce fut un plaisir de lui tourner autour, pour mieux détailler les quelques touches Art Deco encore présentes, avant que n'arrive le jet age du début des 50's.

IMGP8753

IMGP8757

IMGP8739

IMGP8754

IMGP8755

IMGP8758

IMGP8737

IMGP8759

IMGP8761

IMGP8741

IMGP8822

Posté par Southpaw à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 septembre 2017

Retour au Retro Sur Mer Vintage Weekender 2017 - Arriva la Bomba!

Pour un customiseur, le degré de koolitude d'une caisse est inversement proportionnel à son nombre de portières. Une berline peut satisfaire un collectionneur, mais une "more doors" n'a qu'un attrait très limité pour un accro de la personnalisation, comparée à un coupé ou une sedan deux portes.. A moins d'oublier les codes du custom et de personnaliser la bonne grosse et placide four-doors de père de famille via un savant dosage de références culturelles spécifiques et d'accessoires period-corrects.

C'est ce qu'a choisi de faire le proprio allemand de cette magnifique Fleetmaster 1946, historiquement accessoirisée façon automobile club (les badges et insignes diverses, les très jolis licence plate toppers comme ce Red Pegasus de la compagnie Mobil Oil - plus cette insolite support de canne à pèche vintage!) et thématisée "Bomb", ce type de lowrider quasi-stock issu de la culture automobile latina de Californie du sud: jupes d'ailes et accastillage d'époque, paupières de phares et casquette de pare-brise, Appleton spotlights et barre de protection de calandre, plus cette triplette de drapeaux (le Stars & Stripes, le drapeau mexicain et le Bear Flag de la république de Californie) qui contribuent à la cohérence de l'ensemble et ancrent définitivement cette belle post-war chevy - qu'on croirait téléportée straight outta un barrio d'East Los Angeles - dans la culture chicano. Me gusta mucho la bombacita..

IMGP8870

IMGP8862

IMGP8864

IMGP8866

IMGP8852

IMGP8867

IMGP8869 - Copie

IMGP8868

IMGP8853

29 juillet 2017

Retro Sur Mer Vintage Weekender #1 -Samedi 29 Juillet 2017

La mer, la plage, des américaines classiques pré-'63 et des kustoms avec un "k", des attractions délicieusement vintage, du hula hoop, du swing et du lindy-hop ce samedi (et du rockab' demain dimanche), c'est le programme 100% summer means fun de cette première édition du Retro Sur Mer Vintage Weekender, qui se déroule ce weekend à Wenduine, à quelques encablures de Bruges et de la frontière franco-belge. Bon, le soleil n'était pas au rendez-vous aujourd'hui, et le crachin était persistant, mais ça n'a pas empéché les proprios de caisses vintages de se déplacer, avec notamment quelques très groovy exemplaires - dont une fabuleuse Hudson Hornet à se rouler par terre et surtout la sublimissime Chevy '53 kandy Devil, autour de laquelle j'ai pas mal tourné cet aprèm' - on en reparle en détails bientôt, et en attentant jeter un oeil au dernier numéro de Powerglide, en Kiosque en ce moment!

Allez, demain le temps sera peut-être plus clément, en tout cas l'idée d'un meeting au feeling 40's / 50's en bord de mer est excellente, et ce vintage weekender a tout ce qu'il faut pour vite devenir un meeting de référence!

IMGP8652IMGP8671

IMGP8726

IMGP8765

IMGP8738

IMGP8713

IMGP8775

IMGP8806

IMGP8830

IMGP8852

IMGP8870

IMGP8858IMGP8872IMGP8826IMGP8659

 

IMGP8664

IMGP8783

IMGP8720

IMGP8787

IMGP8796

IMGP8643

IMGP8650

IMGP8838

IMGP8776

IMGP8888

IMGP8745

IMGP8841

Retro Sur Mer Vintage Wkndr post 29 7 17

D'autres posts bientôt histoire d'observer plus en détails certaines des beautés photographiées à Wenduine ce samedi. Wait & See!

03 septembre 2016

Béthune Rétro 2016 - Pontiac Eight Custom Catalina '53 & Chrysler Royal '41

Et là, j'ai bloqué.. Tombé en arrêt devant cette fabuleuse Pontiac Custom Catalina 1953, un bijou de restauration aux petits oignons où tout me plaît, depuis la ligne globale de ce dynamique pillarless hardtop coupe (coupé sans montants centraux, toit imitant une capote de cabriolet) issu de la gamme Chieftain, jusqu'aux multiples détails stylistiques signés Pontiac et/ou spécifiques à ce halo model (modèle glamour spécifiquement destiné à flatter le regard de l'acheteur potentiel et à attirer l'attention sur le reste de la gamme).

Ça commence avec la déclinaison de la tête d'indien (le grand chef Ottawa Pontiac qui à également donné son nom à la ville du Michigan, banlieue de Detroit), via les logos sur fond rouge posés au sommets des ailerons arrières embryonnaires et, bien sûr, au centre de la calandre. Cette coolissime Indian Head qu'on retrouve aussi en version encore plus streamlinée, toute en chromes et lucite flamboyants, sous la forme de ce splendide hood ornament – ou mascotte de capot, en français - trônant fièrement au dessus de la calandre est mise en valeur par les fameuses silver streaks, ces fines bandes noires / chromées remontant jusqu'au coffre de la voiture, un gimmick stylistique introduit en 1935 qui avait largement contribué à sauver la marque à l'époque en la distinguant nettement de son humble cousine Chevrolet.

Dans le cas de ce modèle très exclusif, le thème silver streak est également rappelé par un insert au niveau du montant arrière, affinant visuellement le hardtop, et c'est ce genre de détail groovy qui me fait saliver grave, tout comme les magnifiques enjoliveurs d'origine, le "8" chromé indiquant la présence du bon gros huit-cylindres-en-ligne de 122 ch. sous le capot, ou encore la très belle peinture deux-tons - dont le sublime Laurel Green sur le toit et à l'intérieur - de ce millésime.

IMGP5577

IMGP5564

IMGP5565

IMGP5566

IMGP5580

IMGP5581

IMGP5582

IMGP5585

IMGP5583IMGP5584

IMGP5588

IMGP5586 - Copie

IMGP5587

IMGP5570

IMGP5592La Catalina tenait compagnie à une autre américaine classique, une énorme berline Chrysler Royal 1941 elle aussi magnifiquement restaurée. Une bonne grosse sedan pas forcément très sexy en soi, mais diablement intéressante à détailler tout de même, ne serait-ce que pour la foultitude d'éléments Art Déco / Streamline Moderne disposés un peu partout sur une carrosserie au design encore très 1930.

L'occasion de mesurer le grand écart stylistique entre les très sages 40's (Comme les deux autres «Big Threes» GM et Ford, la Chrysler Corp cessa fin '41 de fabriquer des modèles civils pour se consacrer à l'effort de guerre) et les optimistes 50's naissantes, avant les délires stylistiques de la deuxième moitié de la décennie.

 

IMGP5575

 

IMGP5593

 

IMGP5611

 

IMGP5594

 

IMGP5596

IMGP5603

IMGP5573

IMGP5612

IMGP5601

IMGP5604

IMGP5599

IMGP5613

IMGP5591

IMGP5610

 

 

Posté par Southpaw à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,