28 novembre 2020

Thee Saturday Morning Jumpstart Track: Little Bitty Pretty One (Bobby Day vs. Thurston Harris vs. Frankie Lymon)

Tois versions différentes de ce classic rock'n'roller ce matin, l'original déjà bien kewl signé Robert Byrd (a.k.a. Bobby Day) en octobre 1957, la version bien sharp par Thurston Harris qui cartonna quelques semaines plus tard dans les charts, et qui fut utilisée par John Carpenter dans sa géniale adaptation du Christine de Stephen King en 1983. Et pour finir celle de 1960 par Frankie Lymon, just because..

Bobby Day & The Satellites - Little Bitty Pretty One

Thurston Harris and the Sharps - Little Bitty Pretty One

"Hey Cunningham?!.. is that you, Cunningham? You ain't mad, are you?.."

Frankie Lymon & The Teenagers - Little Bitty Pretty One


14 novembre 2020

Thee Saturday Morning Jumpstart Track: Tallahassee Lassie (Freddy Cannon)

Boston, 1959. Le jeune rocker Frederick Anthony Picariello, qui s'est déjà taillé un très bonne réputation, localement, avec les Spindrifts puis avec son propre combo, croise la route de Dick Clark, de Swan Records, du fameux team maison d'arrangeurs producteurs Bob Crewe / Frank Slay, et hop!, boom boom, The Explosive Freddy Cannon se retrouve propulsé en tête des charts grâce à Tallahassee Lassie, originellement écrit par sa maman avant d'être revu et amélioré par le team en question. Aujourd'hui, Freddy Cannon a toujours bon pied bon oeil, et ce classique du rock'n'roll n'a pas perdu un poil de son impact. Enjoy The Whooo!

Posté par Southpaw à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 octobre 2020

Happy El Caminoween!

104601109_10158813539768982_913734949488226967_o

Posté par Southpaw à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 septembre 2020

La Belgique et ses motos classiques - Exposition à Liège, part 2

Affiches d'époque, bidons vintage, évocation d'un atelier d'antan, reproduction d'une station service Caltex Art Déco, il y avait vraiment de quoi s'en mettre plein les mirettes!

IMGP1712

IMGP1719

IMGP1720

IMGP1723

IMGP1726

IMGP1744

IMGP1742

IMGP1752

IMGP1746

IMGP1758

IMGP1728

IMGP1760

IMGP1759

IMGP1763

IMGP1740

 

IMGP1780

IMGP1764

IMGP1765

IMGP1769

IMGP1753

IMGP1870IMGP1847

IMGP1859

IMGP1829

IMGP1834

IMGP1861

IMGP1832

IMGP1823

Posté par Southpaw à 06:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 septembre 2020

La Belgique et ses motos classiques - Une super exposition à Liège! (part 1)

En weekend a Liège il y a quinze jours, nous sommes tombés sur cette magnifique expo par pur hasard, en entrant dans la cour intèrieure du Musée de la Vie Wallonne, situé dans l'ancien Couvent des Mineurs, dans le quartier des Coteaux de la Citadelle. Une superbe rétrospective consacrée au motos anciennes belges d'avant et d'après-guerre, ces marques méconnues ou oubliées qui avaient pourtant, de 1900 à la fin des fifties, fait la réputation des constructeurs belges à l'échelle mondiale. FN, Gillet Herstal, Saroléa, des machines qui rivalisaient sans peine avec les productions françaises de l'époque, et qui aujourd'hui encore possèdent un charme vintage indépassable! Le gros plus de cette expo, c'est aussi sa scénographie, super bien pensée par rapport au lieu, avec une volonté manifeste de mettre en valeurs toutes les bécanes mais aussi de faciliter la tâche des photographes amateurs de détails.. sans oublier de mentionner les lifestyles des motards, motardes et bikers de tous poils, avec de chouettes extraits de programmes TV des décennies précédentes (le clip interview d'une bande de motards des 70's est particulièrement savoureux!).

L'expo est visible jusque début Avril 2021, si vous passez par ce coin des Ardennes Belges, n'hésitez-pas, ça vaut vraiment le coup!

IMGP1771

IMGP1774

IMGP1790

IMGP1799

IMGP1787

IMGP1804

IMGP1809

IMGP1801

IMGP1802

IMGP1794

IMGP1710

IMGP1784


23 août 2020

Harley-Davidson Vintage, un pack de cinq!

Et là, juste après avoir garé la caisse dans la ruelle jouxtant la splendide Galerie Leopold II, et alors qu'on commençait un p'tit tour du centre-ville de Spa, je tombe sur ce pack de cinq Harleys vintage parfaitement restaurées, sagement parquées sur la place en attente de leurs proprios hollandais.. Deux WL (ou WLA "civilisées"), deux WLC (les Flatheads militaires des Canadian National Defense Forces) et un Knucklehead de toute beauté, qui ont dû procurer beaucoup de plaisir à leurs pilotes sur les petites routes des vallées de ce coin des Ardennes belges! J'ai passé pas mal de temps à tourner autour de ces cinq bestiaux, à détailler les spécificités de chaque modèle, en observant en particulier les différences entre les versions militaires, dépouillées et fonctionnelles, et les versions civiles, tout en chromes et autres accessoires bien groovy. Une belle fin de weekend, après l'expo de motos anciennes à Liège d'hier matin!

IMGP2057

IMGP2059

IMGP2058

IMGP2078

IMGP2051

IMGP2064

IMGP2049

IMGP2048

IMGP2052

IMGP2075

IMGP2065

IMGP2067

IMGP2072

IMGP2073

IMGP2061

IMGP2056

IMGP2055

IMGP2060

IMGP2074

IMGP2069 - Copie

IMGP2069

 

Posté par Southpaw à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

11 août 2020

Tonic Tuesday - Johnny Wells, Lonely Moon

1959 - Johnny Wells enregistre ce titre bien moody pour le compte d'Astor Records, une petite companie qui tente de surfer sur la seconde vague du rock'n'roll, et qui, comme beaucoup d'autres, cherche à polir le son et à présenter une version plus acceptable, moins rebelle et imprévisible, moins sauvage - plus pop, quoi - du phénomène. Tous les moyens sont bons, y compris les plus cyniques, pour trouver le titre qui pourrait éventuellement marcher, comme faire des promesses à deux très jeunes et naifs songwriters et ensuite menacer de leurs envoyer les avocats... Toute l'histoire racontée par les principaux intéressés, Joe Zellers et Alan Christian, 18 ans à l'époque, ici. Quant à la version "originale" chantée par Wells, elle est devenue un classique popcorn, toujours aussi kewl aujourd'hui..

 

Posté par Southpaw à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 juin 2020

Thee Saturday Morning Jumpstart Track: Bad Boy vs. Pas Gentille (Marty Wilde vs. Françoise Hardy)

Ce matin, on se le fait soft dans RKT. Marty Wilde, early brit rocker originaire de Blackheath, au sud de Londres, avait commencé sa carrière en 1957-1958 avec quelques singles comprenant beaucoup de reprises de hits US, versant pop, destinés surtout  à séduire les teenyboppers de l'époque. Mais  la prolifique et fructueuse carrière de songwriter du futur heureux papa de Kim (entre autres) démarra aussi très tôt, témoin ce kewl single de 1959, son quatrième, sorti quelques mois avant le quatrième album du même nom.

Le genre de piste dont étaient friands les producteurs français, toujours à l'affût de matériel à adapter en VF pour le marché hexagonal. C'est ce qui se produit en 1964 pour Françoise Hardy, qui a déjà été catapultée "idole des jeunes" et des yéyés via le succès de Tous les garçons et les filles.. deux ans plus tôt, et a fait le voyage jusqu'à Londres pour enregistrer de nouvelles pistes aux studios Pye. Cette chouette adaptation du titre de Marty Wilde en fait partie. Kool version, non?

Marty Wilde - Bad Boy

 Françoise Hardy - Pas Gentille

13 juin 2020

Thee Saturday Morning Jumpstart Track: Rip It, Rip It Up (Florian Monday & His Mondos)

On est en 1963, à Woonsocket, Rhodes Island, au sud-ouest de Boston et à quelques minutes de Providence, la capitale du plus petit état des Etats-Unis. Florian Monday, 21 ans, frais émoulu de l'université, a des envies bien légitimes de rock'n'roll band et recrute le jeune Dennis Richards, 17 ans, en lui payant un batterie complète! C'est le début de Florian Monday & The  Mondos, un des tous premiers garage-bands de l'état à sortir ces propres singles sur son propre label, créé pour l'occasion. Comme nombre de combos ayant suivi le même parcours, les Mondos ne dureront que le temps de quelques 45-tours, dont cette totale tuerie frat-garage frénétique qu'est Rip It, Rip It Up, reprise il y a quelques dizaines d'année par - entre autres - les Swingin' Neckbreakers, et tout récemment par Gino & The Goons, dont on parlait il y a quelques jours. Enjoy the Rip.

monday & mondos1

Pour en savoir plus sur le garage rock originel dans les états de la Nouvelle Angleterre, un excellent site  sur la toile: The Basement Walls, et pour en savoir plus sur les Mondos eux-mêmes (et le titre qui aurait inspiré - conditionnel nécessaire - le Get Off My Cloud des 'Stones..), rendez-vous directement ici.

Florian Monday & His Mondos - Rip It Up

 

08 juin 2020

This Week's Music Video - The Flamingos, Jump Children

Du Doo-Wop classieux au Rhythm'n'Blues débridé et au Rock'n'Roll en transe il n'y a qu'un pas (de danse) qu'on franchit avec allégresse ce matin en compagnie des Flamingos, élégant quintet de Chicago, Illinois, et la version 1959 superspeedée de leur Jump children, un de leurs titres de 1954 réenregistré pour le film d'Alan Freed, Go, Johnny, Go, sorti la même année. On se fait plaisir avec les deux versions right now - Jump, Shout & Shimmy, everybody!

Posté par Southpaw à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,