21 mai 2019

Tonic Tuesday: The Eyes, When The Night Falls + My Degeneration

Londres, 1965. The Eyes auraient souhaité avoir le même succès avec ce When The Night Falls, leur tout premier single, que The Who la même année avec leur My Generation, mais le titre écrit par Pete Townshend et produit par Shel Talmy était tout de même d'un autre calibre. Du coup The Eyes se consolèrent un an plus tard avec My Degeneration, piste psychéloufoque fourre-tout issue de leur EP The Arrival Of The Eyes. Join the Teaaaa-set and enjoy..

The Eyes - When The Night Falls

The Eyes - My Degenaration

 

 

 

Posté par Southpaw à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


18 mai 2019

Thee Saturday Morning Jumpstart Track: House Of The Rising Sun

Ce titre folk traditionnel popularisé par Leadbelly et Woody Guthrie dans les années '40 fut bien sûr un hit en France et dans le monde anglo-saxon dans sa formidable version signée Eric Burdon & The Animals en 1964, mais je comprends ceux et celles qui lui préfèrent celle-ci, signée Frijid Pink (Ce nom!) à Detroit cinq ans plus tard. Transformée en hard-rockin' charge psyché-épique et propulsée par le chant puissant de Tom Beaudry, elle demeure l'une des meilleures covers jamais enregistrées de ce classique véritablement - pour une fois l'expression n'est pas usurpée - intemporel!

Frijid Pink faisait partie, au même titre que les Amboy Dukes, le MC5, les Stooges ou les Rationals, de toute cette galaxie de groupes qui n'arrêtaient pas de tourner régionalement et qui de fait surent se tailler une solide réputation en live - leurs concerts attiraient énormément de monde dans la région et étaient souvent sold-out - et pourtant, la renommée de ce combo hard blues psychédélique formé en 1967, n'a jamais vraiment dépassé les limites du Michigan. Leur seul titre de gloire en dehors du succès local puis national de The House Of The Rising Sun fut d'avoir offert, un jour, à un jeune groupe tout juste créé à Londres l'opportunité d'assurer leur première partie aux USA. Le groupe en question s'appelait encore, quelques semaines auparavant, The New Yardbirds, et venait de changer de patronyme. Son nouveau nom: Led Zeppelin..

Frijid Pink - House of the Rising Sun

Quant à la version des Animals, cela fait aujourd'hui 55 ans jour pour jour que les cinq de Newcastle Upon Tyne l'enregistrèrent à Londres en moins de 24 heures, en une seule prise et en plein milieu de leur tournée britannique, avant de reprendre la route. Le single est publié le 19 juin, et malgré la longueur inhabituelle du titre qui provoque une certaine réticence à la BBC, il commence à grimper dans les charts aux quatre coins de la planète. Il entre dans le top-40 le premier juillet 1964, atteint la première place le 15 au Royaume Uni, le 5 septembre aux USA, avec entre ces deux dates une percée remarquable en France le 9 août - l'un des rares titres en anglais à bousculer la variété française dominante et les versions francisées et édulcorées des hits anglo-saxons des yé-yés. Le 45-tours restera 12 semaines dans le Top-100 britannique et demeurera n°1 trois semaines d'affilée aux USA..

The Animals - House of the Rising Sun

Un p'tit bonus avec ce montage de différentes versions du standard trouvé sur YT. Enjoy.

The House of the Rising Sun trough History (1933-2016)

11 mai 2019

Thee Saturday Morning Jumpstart Track: Lenne

John Fred (Gourrier) and The Playboys, trois ans avant son seul hit national. On est donc en 1964, certes, mais cette face-B sonne comme un early-rocker de la décennie précedente, et quel rocker! stompin' one-chord swamp-rock from Baton Rouge, Louisianne, car le samedi matin il faut laysser le bôn temps wouler!!!

John Fred - Lenne

Posté par Southpaw à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 mai 2019

Tournai Custom Meeting 2019, 17ème édition - Hurst Olds 455 1969

En termes de badassittude absolue, cette Oldsmobile H/O 455 1969 n'avait pas beaucoup de concurrentes à Tournai. Produites à un peu plus de 900 exemplaires, fruit de la collaboration entre Oldsmobile et la compagnie Hurst - célèbre spécialiste des pièces hautes-performances pour les productions les plus musclées des constructeurs automobiles américains - très exclusive avec sa robe spécifique Firefrost Gold on White, sa grille de 442 peinte en noire, ses scoops de capot fonctionnels façon «boîte à lettres» et ses jantes uniques, cette Olds était une vraie street-machine d’usine. Et ce n’était pas (que) de la frime, hein! Le V8 qui respirait via les deux scoops suscités était un Rocket W46 de 455 c.i. (7,4 litres!) donné officiellement pour 380 chevaux..

IMGP8195

IMGP8189

IMGP8199

IMGP8197

IMGP8190

IMGP8196

IMGP8200

IMGP8192

IMGP8231

IMGP8194

IMGP8203

03 mai 2019

Tournai Custom Meeting 2019, 17ème édition - Corvette Stingray 1968-1972

Deux belles Stingrays de la première évolution (1968 à 1972) de la Corvette C3 (1968 - 1982) étaient visibles sur le site, en version cabriolet, et à priori totalement d'origine. Deux modèles de 1972, si mon travail d'identification est correct, la rouge (Mille Maglia Red au catalogue Chevrolet) en version small block (le 350 c.i., star des V8 Chevy depuis la fin des sixties) et la blanche Classic White au capot spécifique au big block 454 c.i. et aux side-pipes assez impressionnants. Le millésime '72 est le dernier à proposer des pare-chocs avant et arrière chromés (avant l'introduction des pare-chocs plastique intégrés dès 1973 à l'arrière et en '74 pour la face avant), ce qui donne cette saveur encore très 60's à la 'Vette, au delà du look de requin bodybuildé et futuriste de la bète.

IMGP8006

IMGP8026

IMGP8024

IMGP8130

IMGP8008

IMGP8028

IMGP8004

IMGP8228

IMGP8007

IMGP8030

Vet1

IMGP8023

IMGP8007

Posté par Southpaw à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


Tournai Custom Meeting 2019, 17ème édition - Chevrolet Impala convertible 1962

Une autre belle américaine classique avait fait le déplacement à Tournai ce samedi, ce beau cabriolet Chevrolet Impala 2-door convertible 1962 en parfait état, so sixties dans sa livrée Satin Silver avec intérieur assorti, d'origine jusqu'au bout de ses doubles antennes arrières. Une magnifique fullsize fleurant bon le populuxe, la montée en gamme dans les apparences et la finition destinée à donner au proprio d'une populaire Chevrolet l'illusion d'un statut social beaucoup plus upper middle class. la silhouette de ce ragtop est particulièrement élégante, et ce que je préfère c'est toute la partie arrière, avec son impressionnant porte-à-faux et ces fameux triple-feux - la signature du haut-de-gamme Impala depuis 1958. Une invitation au cruising sans fin, cette caisse!

IMGP8011

IMGP8018

IMGP8013

IMGP8016

IMGP8019

IMGP8014

IMGP8052

IMGP8020

IMGP8012

IMGP8022

IMGP8021

IMGP8182

Posté par Southpaw à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

25 avril 2019

Tournai Custom Meeting 2019, 17ème édition - One Classy 1961 Ford Thunderbird Coupe

Toujours aussi accro aux Bullet Birds je suis! Ce beau coupé Ford Thunderbird 1961 (reconnaissable instantatément à ses quatre barres horizontales chromées sur les ailes arrières et au design de ses feux arrières "striés"), je l'avais déjà croisé à Béthune rétro en 2017, et c'était un plaisir de pouvoir le détailler tranquillement, loin de la foule, posé sur la pelouse du parking de la concentre. Son proprio avait en outre eu la bonne idée de laisser le volant en position décallée, cette fameuse Swing-Away Steering Wheel proposée en option début '61 (à 25.10 dollars!) qui pouvait être déplacée de presque trente centimètres à droite de son axe pour faciliter la montée et la descente du conducteur. Une option pas si gadget que ça et qui accroît encore le haut degré de coolitude de cette belle personal luxury car!

IMGP8116

IMGP8118

IMGP8125

IMGP8121

IMGP8123

IMGP8117

IMGP8119

IMGP8120

IMGP8122

Posté par Southpaw à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 avril 2019

Tonic Tuesday - The Electras, Little Girl of Mine

The Electras, l'avant-dernier single (1966, une cover du Little Girl of Mine des Cleftones) de ce combo doo-wop de Los Angeles, et des kids qui dansent sur du r'n'b et qui roulent en hot rods. Hmmmmmmmmm.. Love it!

The Electras - Little Girl of Mine

Posté par Southpaw à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 avril 2019

Tournai Custom Meeting 2019, 17ème édition - Dodge Polara '68

Un coupé Dodge Polara 1968 à Tournai.. Une occasion assez rare de tourner autour de cette mopar full-size plutôt pas courante par chez nous, et un modèle que je trouve intéressant à plus d'un titre. Outre sa rareté sous nos cieux, cet exemplaire bien conservé, récemment importé des States par son jeune proprio, est une première main californienne strictement d'origine, du V8 small block 318 à la peinture OG paint à peine passée, avec juste quelques traces de rouille très superficielle sur le capot (le proprio a juste poncé le vernis très craquelé par endroit). Autrement dit une capsule spatio-temporelle quasi-intacte, au style semi-fastback typiquement mopar (introduit l'année précedente, en fait), qui nous transporte direct à la fin des 60's à San Francisco ou à Los Angeles, et qui va j'imagine couler une seconde retraite heureuse en Wallifornie!

IMGP8081

IMGP8237

IMGP8240

IMGP8255

IMGP8252

IMGP8249

IMGP8241

IMGP8238

IMGP8244

IMGP8252

IMGP8242

Posté par Southpaw à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

26 mars 2019

Scott Walker - The Old Man's Back Again + Devil Surfer

Bon, c'est l'hécatombe en ce moment.. RIP Scott Walker, a.k.a. Scott Engel.. un extrait de son quatrième album solo, Scott 4, et un p'tit clin d'oeil à ses débuts de bassiste de surf pré-teen idol en 1963, because I'm in a surf music mood these days et parce que c'est Tonic Tuesday, tout de même!

Scott Walker - The Old Man's Back Again (Dedicated To The Neo-Stalinist Regime)

Scott Engel - Devil Surfer

Posté par Southpaw à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,