06 mars 2019

A Real Kewl Trash Special: Jonathan Richman, Bo Diddley, Chuck Jones, Plymouth, and The Road Runner..

Ahhh, Jonathan Richman et son Road Runner..

 «We got the A.M.

  We got the powah

  We got the magic..»

La chanson parfaite pour fantasmer cette tradition si typiquement nord-américaine du cruising, la ballade sans fin, sans but, juste pour le plaisir d’avaler les miles calé derrière le cerceau de la caisse ou riding shotgun à côté de son pote (John Felice?), au son du rumble du gros V8 qui se marie si bien avec les tunes rock’r’roll qui sortent de la radio A.M. ou du lecteur de cartouches 8-pistes..

Jonathan Richman & The Modern Lovers - Road Runner

Je vois bien le jeune Jonathan, à peine 20 ans au début des 70’s, laisser son imagination fertile et sa candeur intacte créer, à partir de toutes les pièces qui hantent son univers enfantin et décalé, ce titre emblématique, hymne à la beauté industrieuse, urbaine et suburbaine de la Nouvelle Angleterre, future référence pour les punks à venir des deux côtés de l’atlantique, et déclaration d’amour éternelle à la joyride automobile dans sa forme la plus kewl.

JR 1

Bo Diddley - Road Runner

Bo Diddley, l’un de ces pionniers des 50’s et héros du rock’n’roll que Jonathan vénère tant, ne doit jamais être bien loin, avec son propre Road Runner, pas plus que le fameux cartoon du génial Chuck Jones, lancé par la Warner Bros. dans sa série Looney Tunes et narrant les désopilantes et ultra-violentes-pour-rire courses-poursuites sans fin entre ce malheureux Wile E .Coyote et cet intrépide Geococcyx Californianus, le Grand Géocoucou communément appelé Road Runner aux USA et rebaptisé Bip Bip pour la télé française.

BO D

chuck jnes

Roadrunner 3

Et ça ne m’étonnerait pas du tout que J.R. ait aussi tilté en croisant dans une rue de Boston l’un de ses petits monstres de puissance débridée commercialisés par la marque Plymouth à partir de 1968, en pleine «guerre des muscle-cars», cette lutte à couteaux tirés entre les big threes à base de coupés ultra-sportifs construits autour de caisses assez légères dans lesquelles Ford, GM et la Chrysler Corp droppaient leurs moteurs les plus puissants, histoire de fournir à la jeunesse américaine et aux motorheads de tous poils de quoi faire fumer les pneus et gagner le grand prix des feux rouges du samedi soir..

'69 Plymouth Roadrunner & Barracuda Commercial

'70 Plymouth Roadrunner Commercial

Avec le trait de génie en plus du côté de chez Plymouth: l’achat pour 50000 dollars des droits à l’image du cartoon suscité, et l’utilisation sans vergogne de ces deux personnages aux quatre coins de la carrosserie de ce modèle déjà bien hip d’origine.

Roadrunner 1Roadrunner 6

En tout cas, c’est l’histoire que j’aime bien me raconter, à chaque fois que j’écoute Road Runner (Once), Road Runner (Twice)..

Beep Beep!

Jonathan Richman & The Modern Lovers - Roadrunner. (Twice)


29 décembre 2018

La nuit, à Paris..

... la ville se vide de ses touristes, et les fantômes des vieilles populaires françaises des 60's sortent, côté Notre-Dame ou rue Oberkampf, se dégourdir les roues.. ou pas.

IMG_3242

IMG_3261

IMG_3250

IMG_3264

IMG_3246

Posté par Southpaw à 05:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 septembre 2018

Béthune Rétro 2018 - Un beau duo de Cadillacs

Deux belles caddies, sans beaucoup de points en commun, à part la taille, la débauche de chromes et l'effet "Wow!".. Le cabrio Series 62 de1963, même sans être le haut de gamme Eldorado Biarritz de l'année, donnait vite l'envie de repartir en vacances cheveuzovent, sur les traces de Bourvil et de De Funès dans Le Corniaud, et la grosse berline Sedan DeVille de '57 brillait comme un loukoum au milieu des tentes du camping de Béthune..

IMGP5975

IMGP6492

IMGP5976

IMGP6495

IMGP5981

IMGP6491

IMGP6497

IMGP5982

IMGP5973

IMGP6490

IMGP5980

IMGP6496

23 septembre 2018

Béthune Rétro 2018 - Buick Special 1955 Hardtop Coupe

Les Buick Special avaient beau être l'entrée de gamme de la marque depuis 1949, on se rend compte en détaillant ce magnifique coupé hardtop 1955 que la marque premium de General Motors (située juste en dessous de Cadillac en termes d'exclusivité et de luxe) ne lésinait pas sur les accessoires et les gimmicks taillés dans le chrome. Sacrée belle voiture, dans le style massif et rassurant cher au constructeur de Detroit.

IMGP6061

IMGP6453

IMGP6446

IMGP6066

IMGP6063

IMGP6447

IMGP6448

IMGP6449

IMGP6456

IMGP6454

IMGP6062

IMGP6457

Béthune Rétro 2018 - Bombacitas! 1946-1948 Chevy Fleetline ou Coupe?

Euh..Les deux, of course! Bien difficile en effet de choisir entre le coupé Fleetmaster et la sedan deux-portes Fleetline, tous les deux très proche de l'origine et juste un peu rapprochées du sol, avec leurs multiples accessoires d'époque et une déjà belle quantité de chromes rutilants pour des caisses qui, à l'instar de la Lincoln d'un des posts précedents, n'étaient autres que des modèles prewar reliftés dans l'urgence à la sortie de la guerre..

IMGP6226

IMGP6190

IMGP6223

IMGP6194

IMGP6228

IMGP6225

IMGP6205

IMGP6232

IMGP6224

IMGP6191IMGP6220

IMGP6193

IMGP6202

IMGP6221

IMGP6188

IMGP6227

 


19 septembre 2018

Béthune Rétro 2018 - Deux DeSotos qui ont toujours leurs dentitions..

Une pensée émue pour toutes les DeSotos des fifties qui ont fait don de leurs calandres sur l'autel de la kustom culture.. DeSoto Firedome 1955 4-door sedan en version stock, et Diplomat Deluxe 1954 - un modèle export basé sur la Plymouth et conçu pour les marchés hors-Amérique du Nord - en version mild-custom.

IMGP6250

IMGP5984

IMGP6248

IMGP5986

IMGP6251

IMGP6252

IMGP5985IMGP6254

IMGP5983

IMGP6249

IMGP6253

16 septembre 2018

Béthune Rétro 2018 - Lincoln Continental Coupe

Monumental.. Ce coupé '47-'48 est la dernière évolution du modèle spécial souhaité en 1939 par Edsel Ford, le fils de Henry, qui désirait à la fois une caisse classieuse pour ses vacances et un véhicule susceptible de promouvoir la marque de luxe du groupe Ford. Propulsé par un aristocratique Lincoln-Zephyr V12 (!) de 4,8 litres, le modèle de '39 était sublime, alliant lignes "Streamline Moderne" (la version américaine du mouvement Art Déco) et influences européennes (comme la roue de secours apparente logée derrière la malle arrière - d'où le nom "Continental"), avec élégance et panache. Mais à la fin de la seconde guerre mondiale, Lincoln décida de revamper rapidement son coupé / cabriolet emblématique en lui gonflant ses ailes avants et arrières, et en lui concoctant cette maousse calandre façon cathédrale baroque! Spectaculaire, non?

IMGP6016

IMGP6021

IMGP6017

IMGP6023

IMGP6024

IMGP6019

IMGP6018

IMGP6015

IMGP6025

10 septembre 2018

Béthune Rétro 2018 - More Kewl Kustom Kemps & Curbside Classics!

Quel plaisir de pouvoir à nouveau détailler les belles découvertes des éditions précédentes! Le plateau kustom était vraiment exceptionnel cette année, grâce à la mobilisation, sous la houlette de hotrod.be, des clubs (Rumblers et Loud Mufflers, notamment) et des individuels, parfois venus de loin pour participer à l'événement. Les stars comme la Chevy Kandy Devil ou la Nash Statesman qui avait fait sensation il ya deux ans avaient à nouveau fait le déplacement, ainsi que des nouvelles venues tout aussi spectaculaires. La présence de quelques américaines classiques restaurées ou à peine modifiées contrastait agréablement avec les transfos les plus radicales. Le pied, quoi..

IMGP6164

IMGP6160

IMGP6157

IMGP6158

IMGP6206

IMGP6165

IMGP6161

IMGP6162

IMGP6183

IMGP6189

IMGP6184

IMGP6181

IMGP6214

IMGP6215

IMGP6233

IMGP6218

IMGP6234

IMGP6197

IMGP6154

IMGP6195

IMGP6201

IMGP6213

IMGP6219

IMGP6560

06 septembre 2018

Béthune Rétro 2018 - Another Kool '51 Two-door Pontiac..

Entre le Business Coupe dépouillé croisé à Tournai il y a quelques mois et cette belle Pontiac Chieftain de la même année, on constate à quel point le trim (l'ornementation) peut complètement transfigurer une caisse. la carrosserie de la Sedan deux-portes ci-dessous était effectivement bien chargée en chromes, d'origine ou optionnels, tel ces bumpers guards supplémentaires rendant la face avant encore plus impressionnante. Curieusement, plus de baguettes latérales qui normalement ornent les flancs de la carrosserie, mais les sabots d'ailes arrières et le tour de trappe à essence apportaient tout de même une petite touche de chrome à ceux-ci. Décidément, j'ai vraiment un faible pour les Pontiac early-fifties..

IMGP6294

IMGP6298

IMGP6300

IMGP6313

IMGP6297

IMGP6299

IMGP6312

IMGP6304

IMGP6303

IMGP6301

IMGP6302

04 septembre 2018

Béthune Rétro 2018 - '55 Bel-Air Hardtop Coupe pour la rue!

Il y a trente ou quarante ans, la "Tri-Five" (Une référence populaire aux Chevrolets des années 1955, 56 et 57) était la street-machine par excellence, une base abordable car produite en masse, mais surtout une caisse vite devenue culte et qui bénéficiait d'un tel engouement que les fabriquants de pièces aftermarket se mirent rapidement a refabriquer tout  ce qu'il fallait pour restaurer et/ou modifier la bête et la transformer en championne du grand prix des feux rouges du samedi soir. Une allure classique mais groovy, avec une carrosserie à la fois très sobre pour une fifties mais aussi terriblement sexy, et la possibilité de swapper le déjà très kewl V8 d'origine pour l'un de ses descendants plus musclés, jusqu'aux plus gros big blocks de la marque.. Il y avait là tout ce dont on pouvait avoir besoin pour se monter une méchante machine de rue, avec les jantes qui vont bien et le rake agressif à souhait.

Les tri-chevies ont donc commencer à pulluler dans les pages des magasines spécialisés, au point de provoquer quelques années plus tard un certain backlash de la part d'une partie des lecteurs qui ne supportaient plus de voir une énième "Bel-Air rouge avec jantes cinq branches et un Chevy 350 sous le capot" toutes les deux pages. Aujourd'hui, heureusement, les passions sont retombées et le statut iconique de ces Chevrolets et définitivement établi, que ce soit en versions restaurées strictement d'origine, ou modifiées plus ou moins en profondeur. Le magnifique coupé blanc en finition Bel-Air présent à Béthune cette année, bel exemplaire de street machine d'époque, en fera encore craquer plus d'un dans vingt ou trente ans..

IMGP6318

IMGP6320

IMGP6347

IMGP6321

IMGP6316

IMGP6351

IMGP6314

IMGP6352