24 janvier 2016

Detroit Boom Boom, Gare Saint Sauveur, Lille, Dimanche 17 Janvier 2016 - John Sinclair on stage

En attendant le compte-rendu..soon. Enjoy

John Sinclair at Detroit Boom Boom, Lille Jan17, 2016

Posté par Southpaw à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 janvier 2016

Detroit Boom Boom, Gare Saint Sauveur, Lille, ce weekend

Detroit Boom Boom a tenu ses promesses: un feeling homemade / bon enfant / sans prétention (merci Yvan et Reason2B) pour ce weekend entièrement gratuit en guise de clôture fun de Lille 3000, avec des concerts spécifiquement orientés, dans l'esprit ou à la lettre, tribute to Detroit, une perf émouvante de la légende John Sinclair, une bon film pour saisir l'ambiance urbaine si particulière de la Motor City, et des Dee Jays qui ont assurés sévères  au rayon good vibes.

Quelques clichés basse qualité et trois vidéos (CharleneSheetah et Les Weissmuller, Lena & the Mack Daddys reprenant Marvin Gaye, yeah!) en attendant un compte-rendu plus fouillé mais tout aussi subjectif! Enjoy.

Charlene capt1

Charlene at Detroit Boom Boom

Sheetah et Les Weissmuller - l'homme de la situation

Iggy with Detroit Full Marys capt1

Lena & The Mack Daddys rendent hommage à Marvin (et à Gladys, et à Smokey, et à tout Tamla Motown!) avec leur version de I heard it through the grapevine

SANY0002

SANY0116

SANY0060

SANY0095

SANY0045

 

11 novembre 2015

The Dustaphonics, Roubaix Vintage Weekender, Samedi 7 Novembre 2015

Après avoir passé un peu de temps dans les allées du Vintage Market, un p'tit tour par la salle qui accueillait les trois gigs annoncés ce soir, avec en guise de mise en jambes, Les Kitschenette's, from Bretagne/Paris with un amour certain pour la pop yéyé 60's française de qualité et les reprises / adaptations en français des standards garage et British Beat de la même époque. Amusant et ultra-référencé, mais un poil trop «français» pour moi, justement.

Je m'éclipse donc après quelques morceaux pour mieux revenir au pied de la scène lorsque les Dustaphonics commencent leur set. Dommage pour The Monsters le même soir à l'Aéronef, mais j'étais vraiment curieux de découvrir ce que ce combo basé à Londres mais à l'ADN franco-italiano-londonien (avec saupoudrage de gènes scottish via l'harmoniciste sur certains titres) était capable de produire sur scène, bien titillé par deux bons albums et une chouette brochette d'affriolantes vidéos faisant toujours la part belle aux sex vixens, strippers, go-go danseuses et autres party girls des golden years..

Dustaphonics Capt1

21 heures, la température monte (un peu) et ça démarre sec avec deux/trois garage-rockers bien velus, et paf, première surprise, le quartet balance aussi tôt sa première grosse cartouche groovy, l'imparable Rockin' Boogaloo, le titre-phare de leur deuxième album, Big Smoke London Town (Dirty Water Rds, 2014), une parfaite perle de pur rhythm'n'booze rock'n'roll, un smash-hit dans ma salle de bain depuis des mois (ça marche aussi du feu de dieu quand j'essuie la vaisselle), uno, dos, tres, quatro, pas besoin de docteur ni de French touch c'est le genre de piste qui vous requinque en moins de deux, Pa Pa Oom Mow Mow , Surfin’ Bird and Buttshakers, c'est bon, j'ai décollé et je ne suis pas près de redescendre – that's my thing, ce rock'n'roll zébré de kewl références à tous ces héros et héroines, Link Wray et Da Ramones, Gabba Gabba Hey Bo Diddley, le black R'n'R des fifties, la Soul et le R'n'B des sixties – FUCK YEAH, give it to me Baby!!!

SANY0034SANY0045

Bon, pas besoin de vous faire un dessin, they got me.. la complicité entre Hayley Red et Yvan Serrano–Fontova, respectivement superhot-chanteuse et guitariste-tête-pensante du combo, est évidente, et, bien épaulé par une section rythmique carrée à souhait, le duo n'a aucun mal à maintenir le show dans la stratosphère.. Les hits s'enchaînent, Party Girl, Big Smoke London Town, (Leur Dirty Water à eux, belle dédicace à «leur» ville), Tura Faster Pussycat, vibrant hommage à la number one badass gurl Tura Satana (of Russ Meyer's Faster Pussycat Kill! Kill! fame) jusqu'à la cool reprise d'un standard r'n'b de Sugar Pie DeSanto (cf. la video ci-dessous) et au final Don't Let The Devil Drive Your Car.. Bien joué, Lady and Gents, The Message a été reçu cinq sur cinq, revenez quand vous voulez!

SANY0049

SANY0048SANY0050

Witch for a Night - The Dustaphonics at Roubaix Vintage Weekender 2015 (bon, mon vieux caméscope a fait des siennes, l'image photo & vidéo est pas top, mais le son est bon! / So my old camcorder doesn't work as well as it used to, but the sound is pretty good, I think - Enjoy)

SANY0041

Le compte-rendu du gig des Bellfuries bientôt!

 

08 novembre 2015

Roubaix Vintage Weekender '15 - Samedi 7 Novembre 2015

J'adore La Condition Publique, le lieu en tant que tel, il se dégage une atmosphère très particulière de ce monumental bâtiment au cœur de Roubaix avec sa fameuse rue centrale couverte de 140 mètres.. Quel meilleur endroit pour accueillir le Roubaix Vintage Weekender? Aucun! Et les nombreux visiteurs et curieux qui ont investi celui-ci ne s'y sont d'ailleurs pas trompés. Il y avait foule ce weekend, et des tas de cool choses à voir: stands de fringues, de vinyles, de mobilier et de babioles en tous genres, petromobilia et foodtrucks vintage, un chouette Art Show et bien sûr les concerts, dont on reparlera dans quelques jours!

SANY0003

SANY0001

SANY0061

SANY0007

SANY0010

SANY0029

SANY0019

SANY0033

SANY0035

Bellfuries Capt1

SANY0068

 


28 octobre 2015

Left Lane Cruiser - Fournes-en-Weppes, Mardi 27 Octobre 2015

Après une première partie aussi sautillante qu'approximative et anecdotique signée Desert Pocket Mouse, Left Lane Cruiser entame son set avec une cover de Hound Dog Tailor et un original intitulé Mr. Johnson. Ok, on a pigé, le BLUES baby, mais du genre heavy-duty, punkified, noyé dans le moonshine et nourri au beans et au roadkill. Méchant, quoi, mordant et rentre-dedans! Fort de ses huit albums et onze années d'expérience, le power-trio de Fort Wayne, Indiana, sait y faire lorsqu'il s'agit d'extirper avec les dents et les griffes les clous rouillés du cercueil d'un rock'n'roll soit-disant mort depuis des lustres mais dont le cadavre remue encore pas mal, putain de zombie toujours léthal et grouillant de vie dans ses recoins les plus sombres et pourris!

Left Lane Cruiser - Heavy Honey

Sur scène les trois lascars sont un poil statiques, slide-guitar et skateboard guitar obligent, mais on s'en tape, suffit d'ouvrir son troisième œil et sa paire d'esgourdes à leur garage-blues fiévreux et les images affluent, la rouille et la terre grasse et noire, l'alcool clandestin distillé dans les collines et les backwoods du North Mississippi, Delivrance meets Justified, les pickup-trucks patinés aux moteurs gonflés, et les vieux black badass bluesmen au fond de leurs juke-joints. En particulier, ceux qui font et ont fait les beaux jours du désormais mythique label Fat Possum, réanimateur du Blues le plus cradingue et le plus agressif depuis deux décennies. Leur reprise de Junior Kimbrough me donne d'ailleurs encore des frissons, et les originaux sont largement à la hauteur, Skateboard Blues, bien sûr, Whitebread n'Beans, et une floppée d'autres.

llc1

Fredrick "Joe" Evans IV, guitare et voix aussi rocailleuse qu'une route de montagne après le dégel, et son gang (Pete Dio aux fûts, Joe Bent à la basse et au Skiddley-Bow - la fameuse slide guitar bricolée à partir d'une planche de skate sur le principe du diddley bow) déroulent avec assurance et sérénité leur playlist de tracks à haute intensité sismique, s'interrompant juste le temps de demander if someone «has got some green?» (réponse affirmative de la part d'une accorte demoiselle qui fournit derechef un beau joint fraîchement roulé) et de remercier les quelques 150 personnes présentes d'un vigoureux «meurcy bow-coup». Belle décharge, donc, de rock'n'roll et d'American Primitivism comme on l'aime, jusqu'au final illustré par la deuxième vidéo de ce compte-rendu. Great Gig, Guys!

Left Lane Cruiser - All Damn Day

Posté par Southpaw à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 octobre 2015

The Sonics - La Machine du Moulin Rouge, Paris, 3 hours ago

Pure Psycho.

SONICS PARIS 17 OCT 15 1

SANY0031

SANY0034

SANY0038

 Ils étaient aussi lundi soir au Het Depot à Louvain, Belgique, avec Romano Nervoso. Pas nous, malheureusement, mais il y a des chouettes photos du gig ici.

Posté par Southpaw à 02:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 septembre 2015

Béthune Rétro 2015 - Les concerts..

..en tout cas, ceux auquels on a assisté, car on a passé quand même plus de temps à tourner autour des caisses et à épuiser les batteries des apns qu'au pied des différentes scènes. Pas grave, on avait toujours un bon fond sonore et des perfs dignes d'intérêt quelque soit les  places de Béthune ou on se trouvait.

SANY0087

SANY0091

Nikki Hill at Béthune Rétro 2015 - Ask Yourself

SANY0092

Deux gigs ont quand même retenu notre attention. Celui de Miss Lilly Moe et son band, tout d'abord, au Théâtre Le Poche, une chouette cave réaménagée en salle de concert à quelques dizaines de mètres de la place du 73ème. Faisait très chaud dehors, et encore plus chaud en sous-sol, mais la Miss nous a délivré un bon shot de swing et de rockab' light, même si l'ensemble manquait peut-être un peu de compos suffisamment saillantes pour marquer durablement les esprits. Le second gig, c'est bien sûr celui de Nikki Hill, une jeunette déjà très pro et dont le son oscille constamment entre rhythm'n'blues vintage bien sixties et rock'n'roll à grosses guitares très early seventies. Rien de révolutionnaire donc, mais une passion manifeste pour les pionniers (Little Richard, Chuck Berry and co.) et leur catalogue de classiques fifties revisités par les boogie-rockers de la géneration suivante, le tout resservi caliente et tout en force par miz Hill et ses trois compères. Peut-être un peu trop "tout-en-force" d'ailleurs, là aussi, manquait le petit je-ne-sais-quoi qui fait toute la différence (Un changement avec le nouvel album à paraître dans quelques jours, maybe?), mais en gagnant en maturité notre rock'n'rolleuse risque de finir par faire des étincelles dans les mois et les années qui viennent..

SANY0005

Miss Lilly Moe at Béthune Rétro 2015

SANY0008

05 septembre 2015

Béthune Rétro 2015 - Nikki Hill on stage, keep-a-knockin', girl!

Nikki Hill at Béthune Rétro 2015 - Keep a knockin

Posté par Southpaw à 12:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 août 2015

Countdown to Béthune Rétro - Miss Lily Moe

Béthune Rétro 2015, 13ème édition - c'est parti!!! Miss Lily Moe, from Suisse with luv, My Man au Viva Las Vegas Rockabilly Weekender en Avril dernier, et live on stage demain samedi au Théâtre de Poche à 18h!

Miss Lily Moe - "My Man"

 

Posté par Southpaw à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,