07 mai 2019

Tonic Tuesday - Thee Mighty Caesars, You'll be sorry now + You make me die + Cowboys are square

En 1985 sortait Beware The Ides of March, le premier album de Thee Mighty Caesars, un power trio garage punk back-to-basics monté par trois individus qui s'étaient déjà illustrés au sein d'une galaxie de bands vite qualifiée de Medway Scene  - en référence au comté de Kent, au sud-est de Londres, d'où ces groupes avaient émergé dès la fin des 70's. The Pop Rivets, The Milkshakes, The Prisoners, puis The Headcoats/Headcoatees, The Delmonas, The Armitage Shanks, Holy Golightly, jusqu'aux Squares en France (Nancy), la liste est beaucoup trop longue, mais sûrement pas aussi longue que celle des productions vinyliques de l'ensemble de ces combos - rien que pour Billy Childish, chanteur-guitariste-peintre-poète, tête pensante et corps astral central de tout ce petit monde, on doit dépasser les 200!

Il faut bien l'avouer, cette multiplication tous azimuts de projets D.I.Y. avait à l'époque quelque chose de réjouissant, entre authentique passion pour le garage punk US et le rhythm'n'blues British des 60's dans leurs expressions les plus sauvages et déglinguées - évocations contemporaines des compiles Back From The Grave qui faisaient notre bonheur à la même période - et attitude désinvolte/je-m'en-foutiste, humour tongue-in-cheek et désir d'occuper le terrain dans le coeur et les tripes du rock'n'roll fan. Mais au fil des années, l'intérêt s'est émoussé, à cause même de cette prolifération d'albums et de singles souvent tout juste "okay".. jusqu'à ce qu'on les oublie suffisamment pour reprendre du plaisir, à l'occasion, à l'écoute d'une petite bombe comme ce You'll be sorry now, ce You make me die, ou ce Cowboys are square ("Indians are best!"). Enjoy.

Thee Mighty Caesars - You'll Be Sorry Now

Thee Mighty Caesars - You Make Me Die

Thee Mighty Caesars - Cowboys Are Square

 

 

Posté par Southpaw à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


06 mai 2019

This Week's Music Video - The Knack, Let Me Out

The Knack, Los Angeles, 1979, la face-B du fameux hit interplanétaire My Sharona. Un single acheté à l'époque et dont les deux faces reviennent encore régulièrement dans ma playlist. Enjoy.

The Knack - Let Me Out

Posté par Southpaw à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 mai 2019

Tournai Custom Meeting 2019, 17ème édition - Hurst Olds 455 1969

En termes de badassittude absolue, cette Oldsmobile H/O 455 1969 n'avait pas beaucoup de concurrentes à Tournai. Produites à un peu plus de 900 exemplaires, fruit de la collaboration entre Oldsmobile et la compagnie Hurst - célèbre spécialiste des pièces hautes-performances pour les productions les plus musclées des constructeurs automobiles américains - très exclusive avec sa robe spécifique Firefrost Gold on White, sa grille de 442 peinte en noire, ses scoops de capot fonctionnels façon «boîte à lettres» et ses jantes uniques, cette Olds était une vraie street-machine d’usine. Et ce n’était pas (que) de la frime, hein! Le V8 qui respirait via les deux scoops suscités était un Rocket W46 de 455 c.i. (7,4 litres!) donné officiellement pour 380 chevaux..

IMGP8195

IMGP8189

IMGP8199

IMGP8197

IMGP8190

IMGP8196

IMGP8200

IMGP8192

IMGP8231

IMGP8194

IMGP8203

03 mai 2019

Tournai Custom Meeting 2019, 17ème édition - Corvette Stingray 1968-1972

Deux belles Stingrays de la première évolution (1968 à 1972) de la Corvette C3 (1968 - 1982) étaient visibles sur le site, en version cabriolet, et à priori totalement d'origine. Deux modèles de 1972, si mon travail d'identification est correct, la rouge (Mille Maglia Red au catalogue Chevrolet) en version small block (le 350 c.i., star des V8 Chevy depuis la fin des sixties) et la blanche Classic White au capot spécifique au big block 454 c.i. et aux side-pipes assez impressionnants. Le millésime '72 est le dernier à proposer des pare-chocs avant et arrière chromés (avant l'introduction des pare-chocs plastique intégrés dès 1973 à l'arrière et en '74 pour la face avant), ce qui donne cette saveur encore très 60's à la 'Vette, au delà du look de requin bodybuildé et futuriste de la bète.

IMGP8006

IMGP8026

IMGP8024

IMGP8130

IMGP8008

IMGP8028

IMGP8004

IMGP8228

IMGP8007

IMGP8030

Vet1

IMGP8023

IMGP8007

Posté par Southpaw à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Tournai Custom Meeting 2019, 17ème édition - Chevrolet Impala convertible 1962

Une autre belle américaine classique avait fait le déplacement à Tournai ce samedi, ce beau cabriolet Chevrolet Impala 2-door convertible 1962 en parfait état, so sixties dans sa livrée Satin Silver avec intérieur assorti, d'origine jusqu'au bout de ses doubles antennes arrières. Une magnifique fullsize fleurant bon le populuxe, la montée en gamme dans les apparences et la finition destinée à donner au proprio d'une populaire Chevrolet l'illusion d'un statut social beaucoup plus upper middle class. la silhouette de ce ragtop est particulièrement élégante, et ce que je préfère c'est toute la partie arrière, avec son impressionnant porte-à-faux et ces fameux triple-feux - la signature du haut-de-gamme Impala depuis 1958. Une invitation au cruising sans fin, cette caisse!

IMGP8011

IMGP8018

IMGP8013

IMGP8016

IMGP8019

IMGP8014

IMGP8052

IMGP8020

IMGP8012

IMGP8022

IMGP8021

IMGP8182

Posté par Southpaw à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


02 mai 2019

Roots & Roses #10, bel anniversaire!

Hier c'était le dixième anniversaire du Roots & Roses Festival, à Lessines, à quelques dizaines de minutes de Lille ou de Bruxelles, et on y allait avec autant d'enthousiasme et de curiosité que les années précédentes. C'est là la grande réussite de ce "petit" festival à taille humaine, indépendant à tous les sens du terme, et concocté avec amour par une petite équipe de passionnés épaulés par plus de 400 bénévoles: donner l'envie, édition après édition, de retourner à ce rendez-vous du premier mai quel que soit la programmation, au delà de l'effet d'appel des noms connus en tête d'affiche, avec la certitude qu'on va tomber sur le groupe ou l'artiste dont on a - ou pas - peut-être déjà vaguement entendu parlé mais qui va à coup sûr nous scotcher sur place et nous coller un big fucking grin d'une oreille à l'autre.

. IMGP8340

Et cette édition n'a pas déçu! Des claques monumentales et d'excellents moments plus intimistes, on en a eu pour notre Premier Mai, du topnotch folkrock de The Devil Makes Three au country-punk-psyché-western des Sadies en passant par le garage punk ludique et débridé des Courettes, le blues powerhouse testostéroné très fun de The Goon Mat & Lord Benardo, ou le calypso jungle blues décalé de C.W. Stoneking. Le line-up du Roots & Roses a tenu ses promesses, et on est rentré de ces treize heures de marathon roots & rock'n'roll rincés mais ravis.What else could you wish for?!

Bon, j'ai un peu honte de poster mes pov' photos toutes pourrites (promis, un jour j'apprendrai à faire des photos de concerts) mais c'est juste en attendant de compiler quelques adresses de photographes qui ont couvert le festival et ont sûrement dû faire des clichés d'une autre teneur "artistique"! Enjoy quand même.

C.W. Stoneking -The Zombie

IMGP8496

Sadies 1

IMGP8418 1

IMGP8312

IMGP8279

CDS 1

IMGP8362

Posté par Southpaw à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 avril 2019

Le Son du Porte-Voix #12, Arras - 1er mai 2109

Ah oui, j'ai failli oublié de rebloguer ça: si vous n'êtes pas au Roots & Roses demain c'est probablement que vous serez à Arras pour Le Son du Porte-Voix #12! ça tombe bien, y'aura The Anomalys en tête d'affiche!

The Anomalys - Trooper

The Anomalys - Retox

affiche-spv-2019-b-w-a4

 

Posté par Southpaw à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Tonic Tuesday - Amyl & The Sniffers, I'm not a Loser

Amyl & The Sniffers! Du punk déluré from Down Under, un nom rigolo, et un album (Big Attraction & Giddy Up - compil' de leur deux premiers mini-lps, en fait) qui a oublié d'être chiant sur la (petite) longueur, that'll make my day, punk! Et en plus ils passent au Het Bos à Anvers le 11 juin prochain, pour ceusse que ça tente de tailler la route. Hanky Panky, anyone?

Amyl And The Sniffers - I'm Not A Loser

a&ts1

DAMGOOD494LP-10cm

Posté par Southpaw à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2019

This Week's Music Video, Spécial ROOTS & ROSES 10ème EDITION - Black Box Revelation, High On A Wire

Dans quelques heures démarrera la dixième édition du Roots & Roses Festival, ce chouette festival belge orienté Americana, Blues et Rock'n'Roll qu'on suit ici depuis maintenant quelques années. Un festival qui évolue et s'épanouit sans heurts, mais dont l'état d'esprit demeure le même: la qualité plutôt que la quantité, que ce soit côté organisation, bouffe (homemade et locavore) ou programmation, mêlant grosses pointures, jeunes pousses à découvrir et révélations récente.

R&RF10 2019

Black Box Revelation en était une, de révélation, il y dix ans, lorsque le duo flamand se retrouvait à l'affiche de la première mouture du Roots & Roses en 2009, et il semblait donc naturel à Fred Maréchal, le head honcho du festival, de les programmer à nouveau cette année histoire de marquer le coup et de célébrer à la fois l'anniversaire de l'événement annuel Lessinois et le retour en force de ce combo fer de lance de la scène belge et solide référence en Europe. Une ch'tite piqûre de rappel avec leur High On A Wire, daté de 2009 justement, en attendant de prendre la route direction Lessines le Ier mai prochain!

The Black Box Revelation - High On A Wire

Roots & Roses #10 2019

28 avril 2019

Tournai Custom Meeting 2019, 17ème édition - Ford Fairlane 500 Town Victoria Hardtop Sedan 1959

"Picture Windows all around give me a feeling of outdoor living!" - traduction: "les vitres panoramiques me donnent l'impression de vivre à l'extérieur!" - un slogan publicitaire de l'époque pour vanter les mérites et l'exceptionnelle visibilité offerte par le style de carrosserie dit "hardtop" (sans montant central entre les deux portières, donc) proposé en 1959 par Ford sur cette big maousse berline Town Victoria, en finition Fairlane 500.

Et effectivement la surface vitrée sur cette belle américaine classique (tout comme le traitement esthétiquement très réussi du pavillon) avait de quoi séduire l'acheteur potentiel à la fin des fifties. Oui mais voilà, une berline c'est pour les pères de familles sérieux et soucieux de gérer leur budget, et cette version flashy, plus puissante (avec le V8 352 c.i. Thunderbird Special de 300 chevaux) et plus chère ne séduira que peu de clients (9308 exactement) à l'époque, alors que la version coupé (censé s'adresser à une clientèle à priori plus jeune et plus frime) fera quant à elle un carton absolu. Ce qui rend ce bel exemplaire croisé à mon arrivée à Tournai encore plus rare et désirable aujourd'hui!

IMGP7993

IMGP7992

IMGP8038

IMGP7991

IMGP8040

IMGP8036

IMGP8044

IMGP8133

IMGP8262

IMGP8037

IMGP8041