Real Kewl Trash (Redux)

26 juillet 2022

Tonic Tuesday - Kit & The Outlaws, Don't Tread On Me + Midnight Hour

L'histoire se répète tout au long des sixties: quelques gamins en manque de fun, fame and fortune montent un garage-band et enregistrent vite un premier single tout en rage et énergie. Ils commencent à se faire remarquer en jouant dans le circuit des night clubs, et avec un peu de chance et le bon timing, décrochent la timbale (au moins localement et/ou régionalement) avec le single suivant.. avant de splitter, pour partir vers de nouvelles aventures (la fac, la vie adulte ou le Vietnam). C'est exactement ce qui est arrivé à Kit Massengill et à ses Outlaws à Dallas, Texas, fin 1965, avec ce fameux Midnight Hour emprunté à Wilson Pickett, b/w ce qui est devenu depuis un cult-classic pour tout ce que la planète compte de garage punk addicts, ce fabuleux original qu'est Don't Tread On Me.. Enjoy.

Kit & The Outlaws, Don't Tread On Me

Kit & The Outlaws - Midnight Hour

KitandtheOutlawsPhoto1

Posté par Southpaw à 05:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 juillet 2022

Thee Saturday Morning Jumpstart Track - Spanish Grease (Willie Bobo)

Le duo de percussionistes qu'il formait avec Mongo Santamaria est entré tôt dans la légende du Latin Jazz, et ses contributions à l'essort du Mambo et à la naissance du Boogaloo ont fait de lui l'égal de ses amis et employeurs, Tito Puente, Cal Tjader et Carlos Santana en tête, mais son nom est peut-être un peu moins connu que ceux de ses collègues, probablement parce que Willie Bobo est décédé relativement jeune, à 49 ans. Reste un paquet d'albums et de classiques, dont cet emblématique Spanish Grease, son plus gros hit, en 1965. Disfruta!

WB 2

Willie Bobo - Spanish Grease

sg wb 1

Tito Puente et Willie Bobo

tp & wb

 

Posté par Southpaw à 05:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 juillet 2022

Tonic Tuesday - Wanda Jackson, Let's Have A Party + Funnel Of Love + Blue Yodel No.6

Wanda Jackson! La Première Dame du Rock'n'Roll, la Queen of Rockabilly, la Fujiyama Mama originelle, encouragée à passer de la country au rockab' par Elvis lui même, encore reprise par les Bobby Lees pas plus tard que la semaine dernière (Let's Have A Party dézinguée avec classe et foudre au Sjock par nos chéris du moment).. Pas grand' chose à ajouter, si ce n'est qu'il suffit de se plonger dans sa discographie (sous les deux angles, r'n'r et country) pour vite saisir l'impact toujours perceptible aujourd'hui de la belle brune à la voix de chat sauvage. Plusieurs exemples de suite, avec Let's Have a Party donc, son hit de 1960 (enregistré en 1958 pour son premier lp), une splendide cover du Blue Yodel No.6 du 'singing brakeman', Jimmie Rogers, et son très suggestif et lascif Funnel of Love, inpiration majeure des Cramps, entre autres. On enjoy ces trois pistes ce mardi et je mets de côté Fujiyama Mama pour un double shot plus tard dans la semaine..

Wanda Jackson - Let's Have A Party

WJ1

Wanda Jackson - Blue Yodel No.6

Wanda Jackson - Funnel Of Love

Posté par Southpaw à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

18 juillet 2022

Thee Monday Morning Messaround - P.J. Harvey, Send His Love To Me + Down By The Water

Une plongée en eaux troublantes pour se rafraîchir en attendant que la planète soit définitivement grillée, avec un rock'n'roll singulier quoique typique des 90's (via son instant classic troisième album To Bring You My Love, 1995) - mais qui n'en finit pas de bonifier en mûrissant - celui de la géniale Polly Jean Harvey. C'mon & Swim..

P.J. Harvey - Send His Love To Me

P.J. Harvey - Down By The Water

 

pj & elvis PJ Harvey (2004) by Valerie Phillips

 

Posté par Southpaw à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 juillet 2022

Sjock Festival 2022 - Les grosses claques du samedi..

Back to Sjock #45 le weekend dernier à Gierle, avec nos combos et prestations favorites du samedi - et une grosse frustration: avoir loupé The Stiff Richards, suite au changement d'horaire de programmation de dernière minute.. Malgré tout, un très bon bilan, avec, outre le set de Sean K. Preston & The Loaded Pistols dont je parlais mardi, les gigs de Los Killer Tones (même en ayant juste suivi leurs vingt dernières minutes, on en a suffisamment vu et entendu pour se faire une opinion très positive de ce très efficace combo rockab' from Ciudad de México!), et le show toujours aussi généreux et débridé de Nine Pound Hammer, quelques semaines à peine après que les Kentuckians aient déjà mis le feu à la scène de Roots & Roses de Lessines. Scott, Earl, Brian et Mark ont non seulement assuré, mais ils prenaient de toute évidence autant leur pied que le public, et on a eu droit en bonus à un final apocalyptiquement punk à donf', avec un Blaine Cartwright au bord de l'apoplexie, mais toujours couvé du regard par une Ruyter Suys aux petits soins pour son bonhomme.

Nine Pound Hammer - Drunk Babies & Fools

Costards de Mariachis back from the dead avec maquillages soignés de calaveras, les trois membres de Hola Ghost, accompagnés d'un duo de cuivres masqués, ont créé la sensation lorsqu'il sont montés sur scène, mais le combo de Copenhague ne se limite pas à ce look spectaculaire! Malgré quelques pistes un (tout petit) peu plus faiblardes en milieu de set, les trois Copenhagen Gringos et leur mix improbable (un tibia dans le  garage-psycho-punk, l'autre dans un folklore mexicain revisité hi-energy) ont finalement emporté l'adhésion. Quant au gig des vétérans du oz-rawk bulldozer The Cosmic Psychos, pour leur cinquième ou sixième participation au Sjock (!), inutile de décrire à quel point le public était au taquet, tout comme le trio d'ailleurs, enchaînant leurs classiques, repris en coeur par les nombreux fans présents. Je ne connaissais pas Teenage Bottlerocket, mais le combo de Laramie, Wyoming, a assuré sur le main stage en début de soirée, avec leur hardcore pop punk directement inspiré des Ramones. Il a juste fallu que je m'exfiltre à droite de la scène pour réussir à faire quelques photos, tant la joyeuse séance de pogo dans le pit devant celle-ci a démarré tôt!

Los Killer Tones

IMGP4357

IMGP4345

IMGP4331

IMGP4348

IMGP4319

Nine Pound Hammer

IMGP4492

IMGP4473

IMGP4494

IMGP4557

IMGP4555

IMGP4551

Nine Pound Hammer - Feelin' Kinda Froggy

IMGP4459

IMGP4545

IMGP4513

IMGP4561

IMGP4570

Hola Ghost

IMGP4607

IMGP4612

IMGP4627

IMGP4613

IMGP4577

IMGP4617

IMGP4620

IMGP4574

The Cosmic Psychos

IMGP4643

IMGP4656

IMGP4637

IMGP4636

IMGP4649

IMGP4671

IMGP4665

IMGP4676

IMGP4674

IMGP4677

Teenage Bottlerocket

IMGP4714

IMGP4731

IMGP4737

IMGP4719

IMGP4729


16 juillet 2022

Thee Saturday Morning Jumpstart Track - All I Can Do Is Cry + Little Ole You (Wayne Walker)

One real kewl cat pour commencer le weekend, et deux titres de pure rockabilly estampillé 100% intemporel et 200% get your ass up and dance, avec le cult-classic All I Can Do Is Cry (merci quiiiiii?, merci Lux & Ivy !!!!) et le non moins recommandable Little Ole You. Et surtout, merci Wayne Walker, pour ces deux b-sides datées respectivement de 1956 et de 1959, et pour ta contribution à la grande histoire du rock'n'roll. Time to Bo Bo Ska Diddle Daddle, Daddy-O'!

Wayne Walker - All I can do is cry

Wayne Walker - Little Ole You

Posté par Southpaw à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 juillet 2022

Sjock Festival 2022 - The Bobby Lees, Dude, ..THE BOBBY LEES!!!

Retour sur la perf sauvagement belle des Bobby Lees au Sjock dimanche dernier - Quarante-cinq minutes intenses d'un punkrock furibard, sans concessions (pour une fois l'expression n'est vraiment pas galvaudée), biberonné au punk, pré-, post- et punk tout cours, au garage givré et au hardcore radical, et aux racines multiples de tous ces sports de combat, le rock'n'roll des pionniers et le blues en tête. Leurs originaux percutent autant que leurs reprises (le Blank Generation de Richard Hell, le Let's Have A Party de Wanda Jackson et le I'm A Man de Bo Diddley, tous transfigurés - dans le bon sens du terme!), et le no-look revendiqué et militant rend toute l'expérience du live des quatre de Woodstock, Upstate New York, encore plus addictive et passionnante. Le combo revient par chez nous mi-octobre, avec les Fleshtones, à l'Aéronef, malheureusement le même soir que le ticket Dynamite Shakers / Lullies / Gyasi à La Manufacture de Saint Quentin.. Fuuuuuuckkkkkkk...

IMGP4886

IMGP4884

IMGP4889

IMGP4900

IMGP4925

IMGP4883

IMGP4889

IMGP4887

IMGP4890

IMGP4914

IMGP4889

Alley Hop, Un p'tit bonus avec Strange Days, une piste issue de leur tout dernier EP, Hollywood Junkyard, tout comme le Be My Enemy avec lequel le quatuor a terminé son set au Sjock. Enjoy.

The Bobby Lees - Strange Days

The Bobby Lees - Be My Enemy

 

 

Posté par Southpaw à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

12 juillet 2022

Tonic Tuesday - Sean K. Preston, Last Call + Sjock Festival #45 photos & videos!

Ce qui est mighty kewl avec ce genre de festival ultra-spécialisé qu'est le Sjock, c'est qu'on sait que même si on est déjà bien branché rock'n'roll depuis des décennies on va fatalement faire des découvertes intéressantes et se prendre de joyeuses baffes dans la gueule! C'est exactement ce qui s'est produit samedi matin (13h30 en fait, let's call it rock'n'roll jetlag), après avoir rapidement fait le tour du site du festival pour prendre nos repères au son de Unite Against Society, et après avoir vu la fin du (très bon) set de Los Killer Tones, quand on s'est planté face au Bang Bang Stage et qu'on a instantanément basculé en mode 'festivalier heureux' au bout de deux titres de Sean K. Preston et de son gang, The Loaded Pistols. Le look, la classe, le drive, mais surtout de supers titres qui auraient pu être composés il y a vingt, trente ou soixante ans, du genre d'ailleurs qui seront encore écrits dans dix ou vingt ans tant qu'il y aura des jeunes curieux susceptibles de fouiller dans les vinyles de leur (grand)parents et d'aller au delà des injonctions à consommer ce que leurs dictent les multinationales. C'est justement tout le background de Sean K. Preston, qui a commencé très jeune avec la collec' de son paternel, à Alice Springs, en plein désert australien, avant que sa famille n'émigre aux USA ou, adolescent, il va vite voir des concerts et tombe définitivement dans la marmite rockab' country punk blues à la base de son rock'n'roll. 

Depuis 2013, il tourne donc avec son trio, The Loaded Pistols (Christopher 'Sparky' Spiridigliozzi à la batterie et Cory McGrath à la contrebasse) et a sorti quelques disques, le plus facile à se procurer étant son (excellent) dernier lp en date, Forgive (Rusty Knuckles Records, 2018), en attendant un nouvel album actuellement en préparation. Yapuka espérer que des français assez affûtés et inspirés auront le bon goût de le programmer par chez nous, mais je compte aussi sur nos voisins belges pour vite trouver une occasion de le faire rapidement rejouer de l'autre côté de la frontière!

IMGP4363

IMGP4391

IMGP4400

Sean K. Preston & The Loaded Pistols - Last Call

IMGP4374

IMGP4396

IMGP4380

IMGP4402

IMGP4364

IMGP4403

IMGP4404

IMGP4386

IMGP4406

IMGP4423

IMGP4428

IMGP4440

 

11 juillet 2022

Thee Monday Morning Messaround - The Schizophonics, Won Your Love

Good News Travel Fast, too...Les Schizophonics  ont un nouvel album, Hoof It, à paraître début septembre sur Pig Baby Rds, et une piste déjà écoutable un peu partout, histoire de patienter tout l'été et de s'assurer que la poussière ne retombe jamais! So put on your dancing, slash jumping, slash twirling-around-like-crazy shoes and go, baby, gooooooo!!!

The Schizophonics - Won Your Love

hoof it cover

 

Posté par Southpaw à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 juillet 2022

Sjock Festival #45, First Pictures!!!

Alors ce Sjock #45, édition 2022? Let me tell you, it truly was THEE ROCK'N'ROLL HIGHLIGHT OF THE YEAR !!!!

La méga-giga-claque Bobby Lees, les très belles découvertes (Sean K. Preston, Los Killer Tones, Harvesters, et un paquet d'autres jeunes combos prometteurs), le plaisir de retrouver l'immense Pat Todd - et d'avoir l'impression de redémarrer une conversation qu'on avait interrompue il y a 27 ans comme si c'était hier! Et puis réentendre les classiques de Jason & The Scorchers et les nouveaux titres de Jason Ringenberg (avec les Seatsniffers, groupe culte de la scène rockab’ flamande, rebaptisés 'The Belgian Scorchers' en guise de backing band!), Nine Pound Hammer et les Courettes toujours au top du top, le fun fun fun de Hola Ghost et des Vandoliers, le toujours aussi radical rouleau-compresseur oz-rock extrême des Cosmic Psychos.. tout ça dans une super ambiance festive dont seuls les belges détiennent le secret, propice à recroiser des potes et à s'en faire de nouveaux.. WHAT A FUCKING GREAT WEEKEND !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Sean K. Preston

IMGP4389 (2)

IMGP4385

IMGP4399

Hola Ghost

IMGP4589 (2)

IMGP4600 (2)

IMGP4598

IMGP4627

The Bobby Lees

IMGP4918 (2)

IMGP4915 (2)

IMGP4894 (2)

IMGP4884 (2)

IMGP4886 (2)

Nine Pound Hammer

IMGP4522 (2)

IMGP4492 (2)

IMGP4553 (2)

IMGP4458 (2)

The Courettes

IMGP4825 (2)

IMGP4829 (2)

IMGP4819 (2)

IMGP4801 (2)

Pat Todd & The Rankoutsiders

IMGP4947 (2)

IMGP4939 (2)

IMGP4958 (2)

IMGP4933

Jason Ringenberg

IMGP4996 (2)

The Vandoliers

IMGP5093 (2)

IMGP5051 (2)

IMGP5071 (2)

IMGP5058 (2)

Teenage Bottlerocket

IMGP4726 (2)

IMGP4737 (2)

The Cosmic Pychos

IMGP4653 (2)

IMGP4637 (2)

IMGP4670

The Osees

IMGP4970 (2)

Harvesters

IMGP4764 (2)

Belle Starr & The Boot Jacks

IMGP4854 (2)IMGP4856 (2)

IMGP4860 (2)

Ragtime Rumours

IMGP4456 (2)

Los Killer Tones

IMGP4329 (2)

IMGP4341

Mike Ness

IMGP5135 (2)

IMGP5142 (2)

Posté par Southpaw à 03:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,